Changement de couleur de l'urine

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 13 Août 2012 : 15h04
-A +A

La couleur de l'urine est différente pour chacun. Elle peut être jaune clair pour les uns, jaune or pour les autres.

Elle dégage habituellement un léger relent d'ammoniaque, sauf le matin où elle émet une odeur plus prononcée, parce qu'elle est concentrée.

Changement de couleur de l'urine : Comprendre

Il peut arriver que la coloration et l'odeur de l'urine changent.

Elle peut pâlir, foncer ou dégager une odeur très forte et nettement désagréable.

Dans la très grande majorité des cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Les changements suivants peuvent survenir :

  • urine de coloration orangée ;
  • de coloration rougeâtre (mais sans présence de sang) ;
  • de coloration brun-noir ;
  • odeur forte et désagréable ;
  • odeur sucrée.

Changement de couleur de l'urine : Causes

  • Déshydratation légère

    Lorsque l'organisme ne s'hydrate pas suffisamment, l'urine produite par les reins s'en trouve moins diluée par l'eau ; elle est davantage concentrée, d'où une coloration orangée et une odeur plus marquée. C'est un phénomène tout à fait inoffensif.

  • Destruction des globules rouges

    La testostérone, hormone masculine, produit beaucoup de globules rouges. Tous les 120 jours environ, ceux-ci sont devenus trop vieux et meurent ; ils passent alors dans l'urine.

    Les hommes - chez qui l'urine est d'une couleur très dorée au départ - remarquent alors une teinte orangée.

    Les femmes enceintes constatent quelquefois le même phénomène, principalement au troisième trimestre, alors que le fœtus (masculin ou féminin) produit davantage de globules rouges.

    C'est normal.

  • Aliments

    La betterave rend l'urine très sombre, pratiquement rouge, et cela dure trois ou quatre mictions après le repas.

    Les asperges et les légumes de la famille du chou donnent à l'urine une odeur désagréable. C'est passager, le temps que la digestion se fasse.

  • Médicaments

    La très grande majorité des médicaments peuvent donner une teinte orangée et une odeur plus forte à l'urine, de même que certaines vitamines.

    Le phénomène est plus marqué avec la pénicilline et la phénazopyridine (c'est le Pyridium prescrit de façon temporaire pour la douleur lors d'infections urinaires).

  • Problèmes de l'appareil urinaire

    Une infection urinaire se traduira par une urine brouillée, malodorante et des douleurs à la miction.

    Un blocage à la vessie (qui peut, entre autres, être dû à une hypertrophie de la prostate, de la constipation, une maladie neurologique) se définit comme la difficulté à la vider complètement lors de la miction. Comme l'urine séjourne plus longtemps dans la vessie, elle prend une couleur orangée et une odeur très prononcée. Un ventre gonflé ainsi qu'une miction difficile (forcer pour uriner) sont d'autres symptômes de blocage à la vessie.

  • Troubles du foie

    Les calculs de la vésicule biliaire et le cancer du pancréas peuvent obstruer le canal biliaire, de sorte que les sécrétions de la vésicule ne peuvent plus passer dans les intestins. Elles passent alors dans le sang et sont filtrées par l'urine, ce qui lui donne une couleur brun-noir.

    Maux de ventre et selles blanchâtres sont d'autres symptômes des calculs biliaires.

    Teint jaune et démangeaisons sur tout le corps accompagnent parfois le cancer du pancréas (les acides biliaires dans le sang libèrent de l'histamine, qui provoque les démangeaisons).

  • Diabète

    C'est une maladie caractérisée par une défectuosité dans le processus d'utilisation du sucre.

    Le sucre non utilisé se retrouve alors en trop grande quantité dans le sang, puis dans l'urine.

    Celle-ci dégage donc une odeur sucrée, faisant penser un peu à de la sève d'érable.

  • Problèmes métaboliques

    Une déficience de certains enzymes du foie risque de donner une urine rouge ou brun-noir, mais sans odeur particulière.

    Ce sont toutefois des troubles extrêmement rares.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 13 Août 2012 : 15h04
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
A lire aussi
Cystite : buvez, éliminez ! Publié le 06/11/2000 - 00h00

La cystite ou inflammation de la vessie est très fréquente, surtout chez la femme. Elle est caractérisée par des sensations de brûlures en urinant associées à de fréquentes envies d'uriner. Elle guérit facilement et rapidement à condition de bien suivre le traitement et surtout d'observer...

Et si c'était un cancer de la vessie ? Publié le 21/09/2009 - 00h00

Les fumeurs et anciens fumeurs sont les plus exposés au cancer de la vessie. Il existe cependant d'autres facteurs de risque comme l'exposition professionnelle à des substances chimiques par exemple. Reste à connaître les signes laissant présager le développement d'un cancer de la vessie. Le...

Et si c'était un cancer de la vessie ? Publié le 21/09/2009 - 00h00

Les fumeurs et anciens fumeurs sont les plus exposés au cancer de la vessie. Il existe cependant d'autres facteurs de risque comme l'exposition professionnelle à des substances chimiques par exemple. Reste à connaître les signes laissant présager le développement d'un cancer de la vessie. Le...

Besoin fréquent d'uriner Publié le 21/03/2005 - 00h00

Située dans le bassin, la vessie est un organe en forme de sac, composé de fibres musculo-membraneuses et tapissé d'une muqueuse. L'urine arrive par les uretères, des canaux qui relient la vessie aux reins. Durant la miction, la vessie se contracte (ce sont les contractions vésicales), le...

Plus d'articles