Changement de couleur de l'urine

Il peut arriver que la coloration et l'odeur de l'urine changent.

Elle peut pâlir, foncer ou dégager une odeur très forte et nettement désagréable.

Dans la très grande majorité des cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter.

Les changements suivants peuvent survenir :

  • urine de coloration orangée ;
  • de coloration rougeâtre (mais sans présence de sang) ;
  • de coloration brun-noir ;
  • odeur forte et désagréable ;
  • odeur sucrée.
  • Déshydratation légère
    Lorsque l'organisme ne s'hydrate pas suffisamment, l'urine produite par les reins s'en trouve moins diluée par l'eau ; elle est davantage concentrée, d'où une coloration orangée et une odeur plus marquée. C'est un phénomène tout à fait inoffensif.
  • Destruction des globules rouges
    La testostérone, hormone masculine, produit beaucoup de globules rouges. Tous les 120 jours environ, ceux-ci sont devenus trop vieux et meurent ; ils passent alors dans l'urine.
    Les hommes - chez qui l'urine est d'une couleur très dorée au départ - remarquent alors une teinte orangée.
    Les femmes enceintes constatent quelquefois le même phénomène, principalement au troisième trimestre, alors que le fœtus (masculin ou féminin) produit davantage de globules rouges.
    C'est normal.
  • Aliments
    La betterave rend l'urine très sombre, pratiquement rouge, et cela dure trois ou quatre mictions après le repas.
    Les asperges et les légumes de la famille du chou donnent à l'urine une odeur désagréable. C'est passager, le temps que la digestion se fasse.
  • Médicaments
    La très grande majorité des médicaments peuvent donner une teinte orangée et une odeur plus forte à l'urine, de même que certaines vitamines.
    Le phénomène est plus marqué avec la pénicilline et la phénazopyridine (c'est le Pyridium prescrit de façon temporaire pour la douleur lors d'infections urinaires).
  • Problèmes de l'appareil urinaire
    Une infection urinaire se traduira par une urine brouillée, malodorante et des douleurs à la miction.
    Un blocage à la vessie (qui peut, entre autres, être dû à une hypertrophie de la prostate, de la constipation, une maladie neurologique) se définit comme la difficulté à la vider complètement lors de la miction. Comme l'urine séjourne plus longtemps dans la vessie, elle prend une couleur orangée et une odeur très prononcée. Un ventre gonflé ainsi qu'une miction difficile (forcer pour uriner) sont d'autres symptômes de blocage à la vessie.
  • Troubles du foie
    Les calculs de la vésicule biliaire et le cancer du pancréas peuvent obstruer le canal biliaire, de sorte que les sécrétions de la vésicule ne peuvent plus passer dans les intestins. Elles passent alors dans le sang et sont filtrées par l'urine, ce qui lui donne une couleur brun-noir.
    Maux de ventre et selles blanchâtres sont d'autres symptômes des calculs biliaires.
    Teint jaune et démangeaisons sur tout le corps accompagnent parfois le cancer du pancréas (les acides biliaires dans le sang libèrent de l'histamine, qui provoque les démangeaisons).
  • Diabète
    C'est une maladie caractérisée par une défectuosité dans le processus d'utilisation du sucre.
    Le sucre non utilisé se retrouve alors en trop grande quantité dans le sang, puis dans l'urine.
    Celle-ci dégage donc une odeur sucrée, faisant penser un peu à de la sève d'érable.
  • Problèmes métaboliques
    Une déficience de certains enzymes du foie risque de donner une urine rouge ou brun-noir, mais sans odeur particulière.
    Ce sont toutefois des troubles extrêmement rares.
  • Vérifier d'abord son alimentation.
    C'est la principale cause des changements de couleur et d'odeur dans l'urine.
    Vérifiez si vous n'avez pas consommé un aliment nouveau.
  • S'informer sur les effets secondaires des médicaments.
    Afin de déterminer si vos médicaments modifient la nature de l'urine, informez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.
  • Boire beaucoup.
    Buvez au moins six verres d'eau par jour.
    En plus d'hydrater l'organisme, cela atténue la couleur et l'odeur de l'urine.
  • Si on est diabétique.
    Qu'il s'agisse du diabète de type 1 ou de type 2, il est essentiel d'avoir un régime équilibré, de faire régulièrement de l'exercice et de maintenir un poids-santé.
  • Il y a du sang dans votre urine.
  • La couleur ou l'odeur inhabituelles persistent.
  • Vous vous inquiétez.

Le médecin notera les détails pertinents et procédera à un examen physique complet, dont une analyse sanguine et urinaire.

Si nécessaire, des examens approfondis seront prescrits, comme un bilan du foie ou des reins.

  • Il importe de savoir que la plupart des raisons qui ont entraîné un changement dans l'aspect de l'urine sont bénignes et ne requièrent aucun traitement.
    Il en est ainsi pour la déshydratation légère, la destruction des globules rouges, les aliments et les médicaments.
  • Problèmes de l'appareil urinaire
    Une infection de la vessie se soigne à l'aide d'antibiotiques.
    Un blocage à la vessie, selon la cause, se traite soit par des médicaments, soit par l'insertion d'un cathéter (sonde pour vider la vessie) ou par une intervention chirurgicale (s'il s'agit d'enlever la partie hypertrophiée de la prostate).
  • Troubles du foie
    Une opération est nécessaire pour retirer les calculs biliaires.
    C'est une intervention qui ne nécessite habituellement pas d'hospitalisation (chirurgie ambulatoire) et qui permet une guérison rapide.
    Quant au cancer du pancréas, il pourra exiger une ablation chirurgicale de la masse cancéreuse.
    D'autres traitements, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie, peuvent être nécessaires.
  • Diabète
    Le diabétique de type 1 se verra prescrire de l'insuline pour remplacer celle que le pancréas n'est plus capable de produire.
    Le diabète de type 2 nécessite, si les changements de régime de vie ne suffisent pas, une prescription d'hypoglycémiants par voie orale (pour diminuer le taux de sucre dans le sang). De l'insuline est parfois aussi requise.
  • Problèmes métaboliques
    On ne connaît pas de traitement.
publié initialement le 31/05/2001 - 02h00 et mise à jour par Dr Philippe Presles le 09/08/2012 - 19h00

Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005

Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
dorvale

slt, cela fait pres de 5 mois que jai des urines de couleurs jaunes foncées, des difficultés a uriner, une pesanteur dans le bas ventre,douleurs dans le bas du dos et une fievre reccurente. jai peur que ce soit grave et je n'ai pas de moyens pour go a l'hosto.

DrIsus

il faut immédiatement consulter un médecin spécialiste
selon les symptômes que vous avez décrit c'est fort probable que ça soit : un calcul rénal ou une infection au niveau de la vessie je vous conseille d'y aller au plus vite

PUB
A lire aussi
Stop aux mauvaises odeurs de pieds ! Publié le 12/07/2016 - 18h42

Il nous arrive parfois d’être incommodé par l’odeur de nos pieds, et parfois aussi par celle des autres. Tout d’abord, pourquoi nos pieds peuvent sentir plus ou moins mauvais ? Et ensuite, quelles sont les solutions pour ne plus sentir mauvais des pi...

Ravintsara : essentielle pour l’hiver ! Publié le 16/02/2015 - 15h38

L’huile essentielle de ravintsara est souvent présentée comme la reine de l’hiver : souveraine contre les microbes qui nous guettent particulièrement en cette saison, comme la grippe (mais pas seulement). Faisons les présentations.

Plus d'articles