Cancer du testicule : l’humour canadien au secours du dépistage

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Novembre 2014 : 10h25
Mis à jour le Lundi 24 Novembre 2014 : 11h13

Afin d’alerter sur ce cancer qui touche des hommes jeunes et d’inciter à l’auto dépistage, trois patients en rémission d’un cancer des testicules ont imaginé une vidéo très particulière…

Incitation à la palpation des testicules

Cette vidéo accompagne une campagne lancée par une Agence de pub canadienne DentsuBos actuellement diffusée sur le web, à la télé et dans la rue. Elle met en scène deux Cuys, que l’on prononce « couilles » en canadien, des cochons d'Inde géants des Andes.

Le plus de cette vidéo est de faire passer un message très concret et utile sur fond d’humour. En effet, l’objectif est de rappeler aux hommes jeunes que toute anomalie au niveau d’un testicule doit alerter. Pour cela, un auto dépistage s’impose régulièrement, consistant notamment à repérer une grosseur.

PUB

L’auto dépistage du cancer du testicule en pratique

Ce cancer rare, qui survient le plus souvent entre 15 et 35 ans, évolue longtemps silencieusement. Or plus il est dépisté tôt, plus ce traitement sera efficace. C’est pourquoi il est important d’inciter les hommes à consulter s’ils remarquent une grosseur dans un testicule ou s’ils ressentent une sorte de lourdeur ou de tension au niveau d’un testicule.

D’autres symptômes doivent alerter :

  • un changement de volume et de sensibilité d’un sein,
  • une moindre fertilité et donc des difficultés à mettre un bébé en route,
  • une douleur à l’abdomen ou à l’aine et une fatigue inexpliquée.

A noter qu’un antécédent de cryptorchidie (testicule non descendu dans les bourses dans l’enfance) augmente le risque d’être atteint d’un cancer testiculaire.

Pour en savoir plus sur e-sante :

Cancer des testicules : quels symptômes ?

Pour consulter la vidéo :http://www.youtube.com/watch?v=ZLdSF0hnmcQ

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 24 Novembre 2014 : 10h25
Mis à jour le Lundi 24 Novembre 2014 : 11h13
Source : http://www.youtube.com/watch?v=ZLdSF0hnmcQ, novembre 2014. 
PUB
PUB
A lire aussi
Movember : une moustache pour changer le visage de la santé masculine
Movember : une moustache pour changer le visage de la santé masculinePublié le 31/10/2014 - 10h46

À l’instar d’octobre rose pour le cancer du sein et de mars bleu dédié au cancer colorectal, le mois de novembre est entièrement consacré à la santé masculine.Pour manifester leur implication et leur soutien, les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache tout au long du mois...

Cancer des testicules : quels symptômes ?Publié le 17/02/2014 - 07h30

Le cancer du testicule est un cancer relativement rare, mais c’est aussi le cancer le plus fréquent de l’adulte jeune (entre 15 et 35 ans).Il se guérit dans près de 95 % des cas. Évidemment, plus il est dépisté tôt et donc pris en charge à un stade précoce, plus la guérison est...

Cancers : le point sur tous les examens de dépistagePublié le 03/02/2006 - 00h00

Les cancers se guérissent de mieux en mieux. Encore faut-il les dépister le plus précocement possible. En effet, un traitement initié tôt est un gage d'efficacité. Pour certains cancers, il existe des programmes de dépistage systématique. Pour d'autres, c'est au cas par cas. Dans ces...

Octobre rose : le mois du cancer du seinPublié le 08/10/2007 - 00h00

Le mois d'octobre est attribué au cancer du sein depuis 1994. Cette année encore, l'objectif est d'inciter les femmes à participer au dépistage précoce. Si elles étaient 70% à adhérer au dépistage, contre 50% actuellement, la mortalité par cancer du sein pourrait diminuer d'un tiers !

Plus d'articles