Cancer de la bouche et de la gorge : les signes d’alerte

Cancer de la bouche et de la gorge : les signes d’alerte

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 20 Mars 2017 : 11h45
Mis à jour le Lundi 20 Mars 2017 : 11h48
-A +A

Le cancer peut aussi toucher la sphère buccale et la gorge. Chaque année près de 16.000 nouveaux cas de cancers de la bouche et de la gorge sont diagnostiqués en France. Le médecin et le chirurgien dentiste jouent un rôle particulier dans le dépistage de ses cancers, mais on peut également repérer soi-même certains symptômes d’alerte devant amener à consulter rapidement. Plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les chances et la facilité de guérison sont élevées.

Minimiser son risque de cancer de la bouche et de la gorge

Être alerte sur d’éventuels signes évocateurs d’un cancer de la bouche, c’est très bien. Minimiser ses risques, c’est encore mieux !

Certains facteurs sont aujourd’hui bien identifiés, à commencer par le tabac et l’alcool. En conséquence, le premier comportement à adopter pour prévenir ce type de cancer est s’abstenir de fumer et de limiter très fortement sa consommation d’alcool. Ensuite, être attentif à toute grosseur au niveau du cou qui pourrait évoquer la présence d’une tumeur. Enfin, une bonne hygiène buccodentaire est un préalable requis pour diminuer les risques : brossage biquotidien des dents pendant 2 minutes à l’aide d’une brosse à poils souples, idéalement complété par le passage du fil dentaire une fois par jour et éventuellement un bain de bouche. La visite régulière chez le dentiste s’impose, au moins une fois par an, lequel en plus d’un détartrage procède à un contrôle à la recherche d’éventuelles lésions pouvant évoquer une tumeur.

On retiendra qu’au moins doute, si vous repérez des changements, parlez-en à votre médecin traitant et à votre dentiste pour un examen de la bouche, du cou et du visage, afin de dépister le plus précocement possible d’éventuelles grosseurs, lésions rouges ou blanches, zones douloureuses ou qui ne guérissent pas.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 20 Mars 2017 : 11h45
Mis à jour le Lundi 20 Mars 2017 : 11h48
Source : Institut national du cancer (INCa), www.e-cancer.fr. La Ligue contre le cancer, https://www.ligue-cancer.net. Union française de la santé buccodentaire (UFSBD), Fiche conseil « Le point sur les cancers de la bouche et de la gorge ». Fondation ARC, http://www.fondation-arc.org/.
A lire aussi
Affections fréquentes de la bouche Publié le 31/05/2001 - 00h00

Parmi les affections fréquentes de la bouche, mentionnons la sécheresse, parfois associée à un mal de gorge, et la mauvaise haleine.Il y a également les aphtes (ulcères) qu'on retrouve parfois en grand nombre sur les gencives, sur la langue ou à l'intérieur des joues.

À quoi reconnaît-on un cancer de la gorge ? Publié le 26/10/2009 - 00h00

Le cancer de la gorge désigne une tumeur maligne pouvant être présente sur le larynx, les cordes vocales ou une autre région de la gorge. Quels sont les symptômes évocateurs d'un cancer de la gorge ?

Maladies de la bouche : aphte, candidose, herpes... Publié le 07/03/2003 - 00h00

Les maladies de la bouche sont très nombreuses et leurs causes sont multiples. Celles qui atteignent la muqueuse de la bouche (gencives et membranes qui tapissent la bouche au niveau des lèvres, des joues, de la langue...) sont des maladies dont l'apparition et l'évolution sont conditionnées par...

Plus d'articles