Avec le froid, attention aux engelures !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 11 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Mardi 29 Mars 2016 : 16h16
-A +A

Le froid favorise la propagation des virus, responsable des rhumes, grippe ou autre rhinopharyngite. Il peut aussi provoquer des hypothermies et des engelures. Ces dernières sont très douloureuses.

Pourquoi une engelure ?

L'exposition prolongée au froid peut provoquer des engelures : les zones les plus à risque sont les mains, les pieds, les oreilles et le nez. Les températures négatives induisent une vasoconstriction des vaisseaux sanguins au niveau des extrémités. Il s'agit d'un phénomène naturel de lutte contre le froid. Mais à long terme, cette contraction des vaisseaux sanguins peut provoquer des engelures des doigts, des orteils, des oreilles, puisque les extrémités ne sont plus suffisamment vascularisées. A l'extrême, il existe les gelures, mais elles sont très rares, touchant par exemple les alpinistes.

Les symptômes d'une engelure

Les engelures se traduisent par une rougeur, une raideur, une insensibilité et un oedème : les doigts ou les orteils sont gonflés et ils présentent des rougeurs violacées irrégulièrement réparties, comme des sortes de plaques épaisses, froides et douloureuses. A court terme, elles peuvent se compliquer de fissures, d'ulcérations ou de cloques à l'origine d'une gêne importante.

Les lésions ne sont pas irréversibles, mais parfois la zone atteinte reste très sensible au froid durant un certain temps après l'exposition.

Les engelures sont très douloureuses lorsque les extrémités touchées se réchauffent.

Qui est à risque d'engelure ?

Les enfants et les femmes, exposés au froid et à l'humidité, sont plus à risque d'être atteints d'engelure, d'autant plus en présence d'un trouble de la circulation sanguine.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 11 Janvier 2010 : 01h00
Mis à jour le Mardi 29 Mars 2016 : 16h16
Source : Manuel Merck, Editions Larousse.
A lire aussi
Affections de l'oreille Publié le 31/05/2001 - 00h00

L'oreille se divise en trois parties, l'oreille externe (pavillon et conduit auditif), l'oreille moyenne (tympan, osselets et trompe d'Eustache) et l'oreille interne (appareil de l'équilibre et de l'audition).Sauf en ce qui concerne cette dernière, qui est dépourvue de fibres sensitives, des...

Le grand froid peut-il aggraver certaines maladies ? Publié le 09/01/2009 - 00h00

En période de grand froid, notre organisme se mobilise pour lutter contre la baisse de température. Les réactions qu'il met en oeuvre sont susceptibles d'interférer avec certaines maladies, notamment cardiaques ou respiratoires. Il en est de même pour certains médicaments.

Plus d'articles