Peau : apprivoiser le soleil d'hiver

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 05 Février 2007 : 01h00
Mis à jour le Mardi 05 Janvier 2016 : 11h18

Que l'on passe ses vacances d'hiver à faire du ski à la montagne ou sous les tropiques, le soleil et ses rayons UV hautement cancérigènes pour votre peau vous guettent. Apprenez à les apprivoiser en suivant les recommandations de l'Institut national du cancer.

© Istock

Une avidité de soleil décuplée, risque de cancer de la peau à la clé

Le risque solaire est crucial en hiver comme en été. La surexposition et les coups de soleil participent activement au développement du mélanome et des autres cancers de la peau, dont la fréquence ne cesse de progresser depuis les habitudes du bronzage et le développement des séjours touristiques. Pour ne pas en faire les frais, protégeons-nous tout simplement en suivant les recommandations de l'institut national du cancer.

Protéger la peau sous les tropiques

La différence d'intensité des rayonnements UV entre le niveau des tropiques et la France est très importante (même par rapport au sud de la France). Alors attention à la transition et pas d'abus sous prétexte que nous n'avons pas pu profiter de la chaleur du soleil depuis de longs mois.

À titre d'exemple, dans les régions proches du tropique nord (Antilles, République Dominicaine, Cuba, Sénégal...), l'index UV est de l'ordre de 6 ou 7, soit comme en France métropolitaine en été. En revanche, dans les régions du tropique sud (Ile Maurice, Madagascar, Réunion, Nouvelle Calédonie, Australie), l'intensité du rayonnement UV atteint des niveaux extrêmes avec un index UV de l'ordre de 15. Les risques immédiats (coups de soleil, brûlures graves) mais aussi à long terme (vieillissement et cancers de la peau) sont alors particulièrement élevés et ils sont encore accentués par le fait que les voyageurs passent sans transition d'un climat à un autre, avec une peau qui n'a pas vu le soleil depuis longtemps. Sans oublier une avidité très marquée pour le soleil et la chaleur lors d'un court séjour hivernal. Or, les expositions brutales et intenses sont les plus dangereuses au regard du risque de cancer de la peau...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 05 Février 2007 : 01h00
Mis à jour le Mardi 05 Janvier 2016 : 11h18
Source : Dossier de presse de l'Institut national du cancer, novembre 2006.
A lire aussi
Les UV, pourquoi c'est risqué ?Publié le 19/08/2002 - 00h00

Pour tout savoir sur le soleil et surtout comment s'en protéger, le site http://www.soleil.info de l'association Sécurité Solaire, centre collaborateur de l'Organisation Mondiale de la Santé pour l'éducation solaire, remplit son rôle à merveille. Il propose également un abonnement gratuit...

Sous le soleil : bien protéger sa peauPublié le 05/03/2006 - 00h00

Synonyme de vacances, de bronzage, le soleil peut être notre meilleur ami comme notre pire ennemi. Tout ce qu'il faut savoir pour l'apprivoiser, sans risquer pour sa santé et la jeunesse de sa peau.

Ski : attention les yeux !Publié le 22/01/2003 - 00h00

En montagne, malgré le froid, le soleil est très dangereux pour la peau, mais également pour les yeux. Il est indispensable de les protéger.

Plus d'articles