Asthme de l'enfant : priorité à la prévention

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Samedi 24 Juin 2000 : 02h00
-A +A
Que votre enfant soit asthmatique, ou bien qu'il ait un terrain "atopique" (allergique) entraînant des épisodes de toux, une prévention efficace passe par la surveillance de son cadre de vie et, à chaque fois que possible, l'élimination des causes déclenchantes.

L'asthme est une maladie des bronches qui réagissent de façon exagérée aux irritants. Cette hyperréactivité entraîne une contraction des muscles bronchiques et une inflammation de la paroi des bronches. Dans certaines circonstances (effort, maladie, allergie, etc.), les muscles bronchiques se contractent brutalement et diminuent le passage disponible pour l'air. C'est alors la crise d'asthme, caractérisée par une difficulté à respirer ("dyspnée"), associée à une toux et une respiration sifflante. Pour éviter ces crises, outre l'institution d'un traitement de fond, il faut mettre en place des mesures d'éviction des causes déclenchantes.

Votre enfant a un asthme avéré : adaptez son cadre de vie !

De nombreux agents présents dans son environnement (allergènes ou substances déterminant l'allergie, tabagisme passif, infections virales, polluants atmosphériques) sont susceptibles de déclencher des crises plus ou moins sévères, qui peuvent être en partie contrôlées par des mesures préventives. Celles-ci consistent à essayer de diminuer ou même de supprimer le contact avec des causes déclenchantes. Elles sont malheureusement nombreuses et plusieurs d'entre elles peuvent coexister dans le cadre de vie de l'enfant, augmentant alors le risque de crises.

L'allergie est en effet un facteur de risque très important car les allergènes responsables de l'asthme sont présents dans l'environnement quotidien de l'enfant. Les plus fréquemment en cause sont les blattes, les poils d'animaux domestiques (chien, chat, hamster, lapin) et surtout les acariens contenus dans les poussières de maison (ce sont des animaux microscopiques qu'on trouve surtout dans la literie, les tapisseries, moquettes, peluches, etc.). Leur prolifération étant favorisée par la chaleur et l'humidité, il est nécessaire d'aérer souvent la chambre de l'enfant, de nettoyer régulièrement la literie (matelas et taie) et d'éviter de trop chauffer votre habitation. Sachez également que l'aspirateur est plus efficace que le balai pour supprimer la poussière, si le modèle utilisé dispose d'un filtre. A défaut, l'utilisation d'un chiffon humide est très performante.Vous trouverez des informations complémentaires sur les moyens de lutte contre les acariens sur le site http://www.allergienet.com.

L'allergie alimentaire est de plus en plus fréquente

La substance allergisante peut se trouver cachée dans de nombreux aliments (œufs, poissons, céréales, arachides, chocolat...). Cette allergie est parfois encore plus difficile à contrôler si l'enfant prend des repas en dehors de son domicile (crèche, cantine, centre de loisirs...). Il faut y penser au moindre doute, notamment en cas de crises d'asthme bien sûr, mais aussi de démangeaisons avec ou sans atteinte cutanée (urticaire ou eczéma).

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Samedi 24 Juin 2000 : 02h00
Source : Vivre son asthme. François-Bernard Michel. Editions du Rocher. Asthme de l'enfant. Guy Dutau. Ellipes. Delamarre J. et coll. "Dictionnaire des termes de médecine" - 25e éd." Maloine éd ; Paris 1998.
A lire aussi
Allergènes et virus aggravent l'asthme Publié le 15/04/2002 - 00h00

Selon une récente étude britannique, allergènes et virus combineraient leurs effets et provoqueraient des crises d'asthme intenses, à plus fort risque d'hospitalisation. Quelques conseils pour prévenir les effets de ce cocktail à haut risque.

Asthme : conseils pratiques pour bien gérer son asthme Publié le 22/04/2013 - 08h00

Quelles sont les clés pour bien vivre son asthme au quotidien ?Hygiène de vie, aménagement du lieu de vie, activité physique, respect du traitement prescrit... Retrouvez tous nos conseils pour mieux vivre avec l'asthme et réduire votre exposition aux allergènes. 

Asthme : quels sont les signes ? Publié le 05/05/2014 - 08h35

On compte plus de 4 millions d’asthmatiques en France. Une cause allergique est retrouvée dans la grande majorité des cas.Comment reconnaître un asthme ? Quels sont les symptômes typiques de la maladie ?

L’asthme : le point de vue du pneumologue Publié le 06/05/2015 - 11h05

L’asthme est une maladie qui inquiète. Nous sommes nombreux à nous poser des questions autour de cette pathologie qui touche de plus en plus de personnes. Quels sont les enjeux, les bons comportements à adopter lorsque l’on est asthmatique et quels sont les traitements qui se dessinent pour...

Plus d'articles