Apporter « + de vie » aux aînés hospitalisés

Publié par Hopital.fr le Vendredi 05 Octobre 2012 : 12h09
Mis à jour le Lundi 08 Octobre 2012 : 10h06

En ce mois d’octobre, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France lance la 16e édition de l’opération « + de vie » qui vise à collecter des fonds pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées.

L’accent est mis cette année sur le lien intergénérationnel. Explications.

© Istock

« + de vie » pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées

Si, en 2011, l’opération de collecte « + de vie » a généré 1,8 million d’euros et permis de financer 303 projets, ce ne sont pas moins de 3.842 projets qui ont été soutenus depuis le lancement de l’opération, en 1997.

Grâce aux dons récoltés, la Fondation, présidée par Bernadette Chirac, subventionne chaque année, dans les services de gériatrie, des initiatives qui concernent un des quatre champs d’action suivants :

  • La lutte contre la douleur via le financement de matériels comme des matelas anti-escarres, des pompes antidouleur ou encore des coussins de positionnement.
  • Le rapprochement des familles via le financement de structures d’accueil et d’hébergement proches de l’hôpital afin de faciliter le bon déroulement des soins en rassurant les patients âgés.
  • L’amélioration du confort pour que les patients se sentent mieux accueillis (décoration de chambres, aménagement d’espaces de convivialité, etc.).
  • Le développement d’activitéspour éviter l’ennui et le sentiment d’isolement (ateliers cuisine, organisation de séjours et de sorties en minibus, etc.).
PUB

Développer le lien entre les générations

Parce qu’au contact des jeunes, les personnes âgées prennent plaisir à échanger ou à transmettre un savoir et stimulent ainsi leur mémoire, la Fondation soutient des projets qui valorisent le lien intergénérationnel, comme les ateliers de cuisine ou d’informatique.

C’est par exemple le cas d’un partenariat entre le centre hospitalier Mignot de Versailles et le lycée Notre-Dame de Grandchamp.

L’année dernière, quatre jeunes aidaient, trois fois par semaine, les aînés à utiliser le media Internet, ce qui maintient, voire améliore les facultés de concentration et de mémoire des résidents.

L’un d’eux fait d’ailleurs part de sa satisfaction : « Je suis très content de m’informer sur beaucoup de choses, d’aller sur Internet, YouTube et Google Maps pour revoir des endroits que je connaissais bien… Je me suis pris au jeu et ma curiosité est sans fin ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Internet + de vie

Pour envoyer vos dons, écrivez à « Plus de Vie - 13, rue Scipion - 75005 Paris »

Publié par Hopital.fr le Vendredi 05 Octobre 2012 : 12h09
Mis à jour le Lundi 08 Octobre 2012 : 10h06
Source : Hopital.fr
PUB
PUB
A lire aussi
Les Serious Games au service de votre santé Publié le 05/06/2015 - 09h20

Les Serious Games sont des jeux vidéo à finalité pédagogique et non plus strictement divertissants. Ils révolutionnent progressivement la médecine : formation des médecins, aide thérapeutique aux patients, accompagnement des proches. Quelques exemples de la puissance des Serious Games.

Plus d'articles