L’anneau vaginal

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Juillet 2015 : 15h23
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 17h59
-A +A

L’anneau vaginal se place à l’intérieur du vagin où il diffuse des hormones contraceptives. Il se change une fois toutes les trois semaines.

Principe et efficacité de l’anneau vaginal

Il s’agit d’un anneau très souple en plastique poreux que la femme insère elle-même, très facilement, dans le vagin.

Il diffuse alors en continu les mêmes hormones que la pilule classique, à savoir des estrogènes et des progestatifs. Il agit donc comme la pilule estroprogestative en bloquant l’ovulation et en modifiant la glaire cervicale, avec une efficacité théorique identique (99 %).

L’anneau reste en place pendant 21 jours, puis il est retiré pendant une semaine, période durant laquelle les règles apparaissent. Un nouvel anneau est placé exactement 7 jours après avoir ôté le précédent.

Il ne gêne pas. Les femmes qui l’utilisent, tout comme leur partenaire, ne sentent pas l’anneau pendant les rapports sexuels.

Anneau vaginal : quels avantages ?

Il ne faut penser à sa contraception que deux fois par mois, au moment de l’enlever, puis 7 jours après au moment d’en placer un nouveau. Donc au final, beaucoup moins de risques d’oubli. Pour cette raison, l’anneau peut être utilisé ponctuellement, pour les vacances par exemple.

La diffusion continue et le mode d’absorption vaginale permettent d’utiliser des doses hormonales moindres par rapport à la pilule.

On peut instantanément passer de l’anneau à la pilule. Il suffit d’enlever l’anneau et de prendre la pilule à la place. Inversement, on peut arrêter la pilule du jour au lendemain et passer à l’anneau, sans attendre le cycle suivant. Mais en l’absence de contraception antérieure, l’anneau s’insère classiquement le premier jour des règles. Il peut aussi être inséré entre le 2ème et le 5ème jour des règles mais dans ce cas il faut utiliser des préservatifs pendant les 7 premiers jours.

Avec l’anneau, les règles sont souvent moins abondantes, moins longues et moins douloureuses.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 13 Juillet 2015 : 15h23
Mis à jour le Lundi 04 Juillet 2016 : 17h59
A lire aussi
La contraception version mensuelle Publié le 26/06/2006 - 00h00

Avec l'anneau vaginal (Nuvaring®), la contraception devient mensuelle au lieu de quotidienne. Un de ses avantages est d'en finir avec les risques d'oublis quotidiens. Il est possible d'enchaîner les anneaux et de supprimer ainsi les règles. Le point sur cet anneau contraceptif avec le Dr David...

Contraception hormonale : mode d'emploi Publié le 26/11/2010 - 11h52

Comme leur nom l'indique, les contraceptifs hormonaux sont composés d'hormones, à savoir une association d'oestrogènes et de progestatifs ou des progestatifs seuls. Avec une efficacité de 99%, ils sont vraiment très sûr. Des effets secondaires sont possibles, mais peu fréquents. Mais comment...

Zoom sur la contraception hormonale Publié le 27/05/2011 - 08h06

Délivrées sous forme de pilules, patch, anneau ou stérilet, les hormones sont utilisées pour la contraception. Estrogènes et/ou progestérone bloquent l’ovulation et modifient les muqueuses, empêchant les spermatozoïdes d’atteindre leur but et rendant la nidation impossible. A vous...

Plus d'articles