Alzheimer : avantage aux bilingues

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 29 Janvier 2007 : 01h00
-A +A
Selon une étude menée au Québec, pratiquer couramment deux langues protégerait de la maladie d'Alzheimer. En effet, la diminution des capacités intellectuelles associée aux démences se manifeste 4 ans plus tard chez les bilingues par rapport à ceux qui ne parlent qu'une seule langue.

Comment retarder la maladie d'Alzheimer ?

La lutte contre le déclin intellectuel associé aux démences, dont la plus fréquente est la maladie d'Alzheimer, est un enjeu majeur. Ces maladies neurodégénératives ne cessent de progresser avec le vieillissement de la population et les conséquences sont gravissimes pour la vie quotidienne et l'autonomie.

Contre Alzheimer : jeux et autres exercices de mémoire

Pour conserver la mémoire et autres capacités cognitives, la pratique d'exercices intellectuels est aujourd'hui reconnue. C'est ainsi que l'on recommande largement les mots croisés et autres jeux qui font travailler nos méninges. Les relations sociales sont aussi fortement conseillées car elles font beaucoup travailler notre cerveau, tout en étant associées au plaisir.

Selon une étude réalisée au Québec, une région où les habitants sont souvent bilingues, la pratique de deux langues exercerait également un effet très puissant sur le déclin cognitif associé aux démences.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 29 Janvier 2007 : 01h00
Source : Bialystok E. et coll., Neuropsychologia, 45 (2) : 459-64, 2007.
A lire aussi
Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer ? Publié le 12/03/2007 - 00h00

Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzheimer. Alors sachez distinguer les vrais...

Exercer sa mémoire au quotidien Publié le 19/03/2007 - 00h00

À partir de la cinquantaine, toute baisse de mémoire nous inquiète, et on se demande s'il ne s'agit pas des prémices de la maladie d'Alzheimer. Mais avant d'en arriver là, il y a de la marge, et on peut ralentir les troubles de la mémoire grâce à certaines activités et en respectant...

Il n'y a pas que la maladie d'Alzheimer... Publié le 23/01/2009 - 00h00

Touchant majoritairement des personnes âgées, la maladie d'Alzheimer progresse rapidement avec l'allongement de l'espérance de vie. Mais il faut aussi savoir que la maladie d'Alzheimer n'est pas la seule affection qui altère les facultés mentales dont la mémoire. Celles-ci sont regroupées...

Contre Alzheimer, jouez au bridge ! Publié le 20/01/2014 - 07h00

Un jeu de 52 cartes serait-il plus puissant que n’importe quel médicament pour entretenir la jeunesse de notre cerveau ?Les chercheurs s’intéressent aujourd’hui de près aux vertus du bridge, dont la pratique régulière pourrait ralentir l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Plus d'articles