Agen : 12 lycéens contractent la rougeole

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Mardi 27 Février 2018 : 13h17

12 lycéens et collégiens de la ville d'Agen ont contracté la rougeole après un voyage scolaire en Espagne. Les parents des établissements ont été avertis.

© Creative Commons

Les voyages de classe n'ont pas toujours que du bon. C'est ce qu'ont pu constater les élèves de deux établissements d'Agen (Lot-et-Garonne), de retour d'un séjour en Espagne. 12 adolescents ont déclaré les symptômes de la rougeole, d'après la presse locale.

Selon La Dépêche du Midi, le voyage en bus serait à l'origine de cette propagation. Il faut dire qu'une cinquantaine de jeunes se sont retrouvés confinés plusieurs heures dans cet espace réduit. Il n'en fallait guère plus pour que la rougeole se transmette : une seule personne peut en contaminer 20.

Dans les jours suivant leur retour en France, les malchanceux ont développé les signes d'une infection : rhinite, yeux rouges et larmoyants, mais aussi fièvre et boutons. Tous étaient scolarisés au lycée Bernard-Palissy ou au collège Ducos-du-Hauron, qui ont participé au voyage.

Interrogée par nos confrères de la presse locale, la direction des établissements affirme avoir pris les mesures nécessaires pour éviter toute transmission supplémentaire. Les parents ont aussi été informés de la circulation du virus responsable de la rougeole.

Le rattrapage vaccinal est possible

PUB

Si la ville d'Agen espère éviter une explosion du nombre de cas, la région Nouvelle-Aquitaine – dont elle fait partie – est confrontée à une véritable épidémie depuis le mois de novembre. Au dernier bilan, publié mi-février, 270 patients avaient été signalés aux autorités.

Et la rougeole est loin d'être une maladie anodine, puisqu'un malade sur quatre a dû être hospitalisé en raison de complications. Celles-ci peuvent toucher les voies respiratoires, mais aussi le cerveau. A Poitiers (Vienne), un décès a été signalé.

Pour rappel, aucun traitement ne permet de venir à bout de la rougeole. Il existe, en revanche, un moyen simple de l'éviter : la vaccination. Deux doses doivent être injectées dès le plus jeune âge. Le taux de couverture est, malheureusement, insuffisant dans la région. Deux tiers seulement des jeunes enfants sont protégés.

Mais un rattrapage reste possible à l'âge adulte. Il est d'ailleurs recommandé à toute personne ayant un doute : parce que le geste vaccinal n'est pas inscrit dans le carnet de santé, parce qu'une seule dose a été injectée, ou parce que le carnet de santé a été perdu. A noter qu'une sérologie – réalisée à l'aide d'une prise de sang – peut aussi apporter cette information.

 

PUB
PUB
PUB
A lire aussi
La rougeole continue de progresser en FrancePublié le 23/07/2010 - 00h00

D'après l'Institut de veille sanitaire (InVS), l'épidémie de rougeole, qui sévit en France depuis 2008, s'est intensifiée en début d'année 2010. Plus de 2 000 cas ont ainsi été recensés sur les cinq premiers mois de l'année.

Plus d'articles