35% des femmes n’ont jamais vu leur clitoris, et vous ?

Publié par Aurélie Blaize, journaliste santé le Mardi 05 Septembre 2017 : 12h16

L’anatomie complète du clitoris est détaillée pour la première fois dans un manuel scolaire. A cette occasion, le laboratoire Terpan a mené un sondage sur l’intimité féminine. En voici les principales révélations...

Parler des organes intimes de la femme -et de son plaisir sexuel- reste tabou. Mais avec l’arrivée de l’anatomie du clitoris dans un manuel scolaire, les choses vont peut-être enfin changer. A cette occasion, le laboratoire Terpan a interrogé plus de 500 femmes pour faire le point sur leurs connaissances de cet organe petit… mais particulièrement érogène.

Verdict, ce sondage nous apprend que :

- 4 femmes sur 5 savent situer leur clitoris

- 53% l'ont découvert de manière neutre, anatomique

- 43% l'ont découvert comme objet de plaisir

- 35% ne l’ont jamais vu

- 30% l’ont vu "une fois ou deux"

"Les femmes sont encore mal à l’aise avec l’aspect de leur sexe"

Pour beaucoup de sondées, le clitoris "n’est pas beau". D’autres reconnaissent "ne pas avoir ressenti le besoin de l’observer" et d’autres encore "ne pas avoir osé". Pour Kamal Yahiaoui, dirigeant du laboratoire Terpan "l'anatomie féminine ne jouit pas d'un flot d'informations grand public. La représentation que l'on se fait du sexe féminin passe surtout par les pornos (..) alors que le corps masculin et son anatomie bénéficient d'une exposition assumée à travers le temps.  Au XXIe siècle, les femmes sont encore mal à l'aise avec l'aspect de leur sexe."

Des réponses sans tabou

A celles donc qui n’ont jamais vu leur clitoris ou ne savent pas le situer, sachez qu'il est caché dans un repli de chair, appelé "capuchon", l'équivalent du prépuce masculin. Le capuchon du clitoris est formé à partir des petites lèvres, tout près du pubis. La partie visible du clitoris correspond au gland, elle est particulièrement riche en capteurs sensibles aux caresses… et grands pourvoyeurs de plaisir. De bonnes raisons de ne plus l’ignorer.

Publié par Aurélie Blaize, journaliste santé le Mardi 05 Septembre 2017 : 12h16
Source : - Sondage "la Femme du 21ème siècle et son intimité", laboratoire TERPAN et SOWHAT?, communiqué de presse, 4 septembre 2017
A lire aussi
Vaginale ou clitoridienne ? Une question dépassée !Publié le 19/11/2007 - 00h00

Le clitoris et le vagin sont bien évidemment deux organes sexuels impliqués dans le plaisir. La grande interrogation des femmes « suis-je clitoridienne ou vaginale ? » est aujourd'hui, compte tenu des connaissances actuelles sur la mécanique du plaisir sexuel, plutôt dépassée…

Le point G, c’est dépassé ?Publié le 09/09/2016 - 14h24

Plus de trente ans ont passé mais le point G, ce "bouton" qu’il suffirait de stimuler pour procurer à coup sûr plaisir et orgasme, n’a jamais pu être localisé précisément chez la femme. En réalité, ce serait plutôt une zone floue débordant sur les territoires anatomiques de...

Masturbation, les différences hommes / femmesPublié le 27/11/2006 - 00h00

La masturbation n'est plus un sujet tabou, en tout cas, plus autant qu'elle ne l'a été. Et, depuis que l'on en parle, on note des différences significatives entre les hommes et les femmes à ce niveau. Quelles sont-elles et à quoi sont-elles dues ?

Plus d'articles