Vie sexuelle sans orgasme : c'est possible ?

Publié par Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 08 Septembre 2017 : 02h00
-A +A

L'orgasme sous toutes ses formes - notamment clitoridien, vaginal, "point G" pour les femmes et éjaculatoire pour les hommes - est, pour beaucoup, une composante importante d'une relation sexuelle satisfaisante. Source de plaisir, de bien-être, de détente, il est tout à fait légitime de chercher à vivre des moments orgasmiques. Mais peut-on envisager une vie sexuelle sans orgasme ?

Trop de pression...

De nombreuses femmes déplorent le fait que leur partenaire ne se sent bien que si elles ont un orgasme. Cette pression – "il faut que je jouisse sinon mon homme ne sera pas content !" - est très désagréable et beaucoup de femmes se sentent inconfortables avec cette obligation de "devoir y arriver", ce qui est souvent le bon moyen pour ne pas y arriver !Si vous êtes dans cette situation, parlez-en entre vous. Nous sommes persuadés que la virilité d'un homme ne se mesure pas aux orgasmes que sa partenaire a ou n'a pas. La véritable virilité consiste plutôt à accepter le dialogue, à écouter les désirs de changement de sa partenaire, sans se sentir attaqué, et à accepter de se remettre en question.

Du plaisir même sans orgasme

L'absence d'orgasme peut aussi être imposée par les circonstances : accident ou opération chirurgicale ayant altéré le fonctionnement des organes génitaux ou la capacité de sentir "sous la ceinture".Certains handicapés physiques développent une remarquable sensualité par la stimulation de toutes les parties intactes de leur corps : le visage, les épaules, le dos, les seins, les mamelons (sensibles aussi chez les hommes), le ventre ; ils apprennent à connaître des sensations agréables par le toucher et réussissent à inventer une sexualité sans génitalité qui peut être une source de profond bien-être.

Enfin, certains couples, après plusieurs années de sexualité satisfaisante avec orgasmes, ont la sensation d'avoir épuisé les sensations orgasmiques. Ils préfèrent favoriser une sexualité sans objectif à atteindre, plus lente, plus calme, plus tendre mais tout aussi délicieuse.

L'absence d'orgasme, imposée ou choisie, est donc pour de nombreux couples, parfaitement conciliable avec une vie sexuelle harmonieuse.

Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues, auteurs de "Mais tu ne m'avais jamais dit ça", Editions Jouvence.

Publié par Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00
Mis à jour par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 08 Septembre 2017 : 02h00
A lire aussi
Tout ce qu'il est utile de savoir sur le plaisir féminin Publié le 28/09/2007 - 00h00

Connaître les nombreuses spécificités du plaisir féminin vous aidera si vous êtes une femme à mieux y accéder, plus facilement ; et si vous êtes un homme, vous saurez beaucoup mieux aider votre partenaire à s'épanouir sexuellement. Parce que si la bonne volonté est essentielle, un peu de...

La sodomie, c’est quoi ? Publié le 26/05/2016 - 09h07

La pratique sexuelle anale qu’est la sodomie reste relativement tabou même si elle est davantage pratiquée qu’elle ne le fut pas le passé. Alors, c’est quoi exactement que cette sodomie ?

Plus d'articles