Comment stimuler le clitoris ?

© Istock

Le clitoris est souvent considéré comme une sorte de starter pour faire démarrer une femme au quart de tour ! Pourtant, c'est dommage, car il est bien autre chose...

Publicité

Le clitoris a besoin de temps...

Le clitoris est un organe qui alterne les périodes de repos et d'excitation. Si vous tentez de le toucher, de le caresser alors qu'il est en hibernation, vous ne risquez pas de lui faire beaucoup d'effet. Il s'éveille seulement quand la femme éprouve déjà du désir sexuel. Et pour faire s'éveiller son désir, elle a besoin de mots, d'attentions, de caresses, de baisers Finalement, le clitoris est un peu comme la belle au bois dormant. Il lui faut des baisers pour se réveiller ! Une fois en état d'excitation, l'idéal, c'est de laisser le temps à cette excitation d'augmenter progressivement jusqu'à un point assez élevé. Cet organe sera en effet d'autant plus réceptif que le désir sera fort. Et, chez une femme, il faut du temps pour que le désir monte. En effet, l'afflux de sang dans ses zones sexuelles prend du temps. Pourquoi ? Parce que, contrairement à ce que l'on croit souvent, le clitoris est assez volumineux. Il a des prolongements profonds dans le corps, en remontant vers le pubis et autour du vagin. Sa partie visible n'est que la partie émergée de l'iceberg !

Publicité
Publicité

Le clitoris est l'organe essentiel du plaisir féminin

Une fois en condition, il faut apprendre à le connaître. Car il n'existe pas deux clitoris qui réagissent de la même façon ! Commencez par des caresses assez éloignées de lui, pour le prévenir de ce qui l'attend (il n'aime pas être pris par surprise), puis approchez petit à petit. Certaines femmes apprécient les caresses juste à côté, et jamais directement dessus. D'autres aiment les effleurements directs, mais très légers, d'autres encore, les contacts plus appuyés. La méthode aussi doit être adaptée à chacune : mouvements lents et réguliers, ou au contraire rapides et changeants Vous trouvez qu'une femme, c'est compliqué ? Mais non, c'est justement ça qui est intéressant. Une femme, c'est subtil, et unique.

D'autre part, le clitoris, est bien l'organe essentiel du plaisir chez la femme. Il est prévu par la nature pour l'amener à l'orgasme, bien plus que le vagin. Alors, l'oublier, ce serait plus que dommage pour elle !

En prenant le temps de la connaître, de lui demander ce qui lui apporte le plus de sensations, en suivant ses indications, ses réactions, vous pourrez trouver beaucoup de plaisir à lui en donner. C'est l'avantage d'une relation durable, où l'on peut prendre le temps de se découvrir peu à peu. Ce qu'une aventure d'un soir, même très agréable, ne permet pas.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 20 Août 2007 : 02h00
Mis à jour le Lundi 10 Décembre 2007 : 01h00