31 mai : Journée mondiale sans tabac

Publié par La Fondation ARC le Lundi 30 Mai 2011 : 16h35
Mis à jour le Mardi 31 Mai 2011 : 14h33

Le 31 mai prochain aura lieu la Journée mondiale sans tabac. Cette journée vise à informer le public des dangers du tabac sur la santé. Le tabac est la plus importante de toutes les causes connues de cancer. En France, 37 000 décès par cancer lui sont imputables en 2006 (1).

En France, le tabagisme est la première cause de mortalité évitable, avec environ 66 000 décès chaque année.

Les risques liés au tabac s’expliquent par sa composition : nicotine, goudrons, ammoniac… Il contient près de 4 000 substances toxiques, irritantes ou cancérigènes. Consommé régulièrement, il devient toxique pour certaines cellules et peut entraîner la mutation de certains gènes, provoquant l’apparition d’un cancer par multiplication incontrôlée des cellules lésées.

Le lien entre tabac et cancer du poumon est sans doute le risque le mieux connu du grand public : on estime que le tabac multiplie par dix le risque de cancer bronchique par rapport au risque encouru par un sujet non fumeur. Ainsi, 81 % des décès par cancer du poumon seraient liés au tabac (1). Outre le cancer du poumon, le tabac favorise de manière significative de nombreux autres cancers : cancers du larynx, cancers des voies aérodigestives supérieures, cancers digestifs, cancers urinaires… Cette journée, organisée chaque année le 31 mai, est axée autour des dangers du tabac pour la santé et vise à rappeler l’importance des actions de lutte contre le tabagisme.

En savoir plus sur les liens entre tabac et cancers

Découvrez notre dépliant d’information « Tabac, j’arrête aujourd’hui ! »

(1) InVS, 2009.

(2) INCA, Cancers et tabac, état des connaissances au 12 avril 2011.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 30 Mai 2011 : 16h35
Mis à jour le Mardi 31 Mai 2011 : 14h33
Source : ARC
PUB
PUB
A lire aussi
Diagnostic de cancer : un risque accru de suicidePublié le 29/07/2012 - 22h00

Selon une étude suédoise, le risque de suicide serait bien plus important la semaine qui suit l’annonce d’un cancer.Des résultats qui rappellent et soulignent le poids psychologique que représente un tel diagnostic.

L’amiante, un long killer qui tue encore…Publié le 21/01/2015 - 15h22

Depuis son interdiction en 1997, l’amiante continue à tuer car on estime qu’elle provoque 2 200 nouveaux cancers et 1 700 décès chaque année, d’après les chiffres de l’Institut de veille sanitaire (INVS), soit 10 morts par jour. 

Plus d'articles