Wedding blues : ils se marièrent... et déprimèrent ?
Sommaire

Wedding blues, quelles solutions?

Pour que le wedding blues soit une simple période de réajustement et non une vraie déprime, il y a quelques tactiques… et ça commence avant le mariage: "il faut remettre le couple et son projet au centre de la fête. Trouver ensemble le sens de ce que l'on fait. Cela permet de construire, de planifier, et d'éviter les surprises dans le futur" conseille Frédérique Back. Un projet de couple solide sera votre meilleur atout pour résister aux montagnes russes émotionnelles déclenchées par la préparation d'un mariage! Et après? Il faut se ménager un peu de temps à deux, pour célébrer la belle journée (en confectionnant un album photos par exemple), et surtout… refaire des projets.

L'effet conte de fée

Pour certains, et surtout certaines, le wedding blues est causé par l'envie de renouveler encore et encore cette sensation d'être la plus belle de la fête et d'avoir tous les projecteurs braqués sur soi. La robe la plus spectaculaire, les regards amoureux, les compliments par dizaines… renoncer à cela juste le lendemain du jour où on l'a obtenu, et après avoir tant travaillé pour l'obtenir: c'est dur, dur pour certaines accro à leur image de princesse.

Merci à Frédérique Back, de l'Institut pour le développement de la communication (www.idevcom.be)

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :