Vulve : 3 choses à savoir sur les lèvres vaginales

© Istock
Les petites et grandes lèvres vaginales constituent la partie visible de la vulve. Mais que savez-vous sur l’utilité des lèvres vaginales ? Ont-elles un impact sur la sexualité féminine ?
Publicité

Petites et grandes lèvres : des tailles variables

Contrairement aux idées reçues, les petites lèvres présentent une taille plus importante que les grandes lèvres. En effet, les petites lèvres, qui sont implantées à proximité de l’entrée du vagin, dépassent souvent des grandes lèvres qui, elles, forment la partie externe de l’organe génital féminin. Chez certaines femmes, la longueur des petites lèvres est telle qu’elle devient un complexe. De même, les lèvres ne sont pas nécessairement symétriques mais peuvent, au contraire, présenter des tailles inégales.

Publicité
Publicité

Petites et grandes lèvres : une coloration plus foncée qu’on ne le pense

Les lèvres vaginales ne possèdent généralement pas une coloration similaire à la peau, ni même aux lèvres buccales. Dans la plupart des cas, elles affichent une teinte rose foncé. Il faut savoir également que leur couleur n’est pas obligatoirement uniforme et que l’on peut observer des pigmentations diverses en fonction des lèvres. Ces nuances sont tout à fait normales. Mais toute modification soudaine de coloration doit faire l’objet d’une consultation médicale.

Petites et grandes lèvres : des zones érogènes à stimuler

Même si elles sont moins sensibles que le clitoris, les lèvres vaginales sont toutefois très innervées. À ce titre, elles constituent une région à explorer pour accroître le désir sexuel et la lubrification vaginale au cours des préliminaires. Tout comme les seins et le pénis, les lèvres gonflent sous l’effet de l’excitation.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mercredi 04 Juillet 2018 : 18h31