Vous fumez ? Attention, peau et visage en danger...

La mauvaise nouvelle : fumer accélère le vieillissement de la peau.

A 35 ans, vous en paraissez 45, voire plus.

La bonne nouvelle : certains effets sont réversibles si vous optez pour une vie sans tabac.

 

Publicité

Quand la peau vieillit plus vite à cause du tabac

Avec l’âge, notre peau se modifie naturellement : elle devient moins épaisse, perd son élasticité, est sujette à des variations de couleur. C’est normal.

Ce qui l’est moins, c’est quand ce vieillissementde la peau arrive de façon prématurée.

En cause : des habitudes de vie comme une exposition excessive au soleil ou le tabagisme.

Publicité
Publicité

L’ampleur des effets du tabac sur le vieillissement cutanévarie en fonction de l’âge, du nombre d’années passées à fumer et de la quantité de cigarettes fumées par jour.

Il semblerait que les femmes soient plus sensibles à ces effets que les hommes.

...Et il suffit parfois d’un simple coup d’œil pour se rendre compte des dégâts causés par letabac.

Fumeur : un teint de peau caractéristique...

Chez les fumeurs, la "petite mine", c’est tous les jours.

Ce teint pâle, terne, un peu grisâtre, est essentiellement attribuable au phénomène de vasoconstriction : le diamètre interne des vaisseaux sanguins se rétrécit.

Les globules rouges éprouvent dès lors des difficultés à se frayer un passage pour acheminer l’oxygène dans les couches superficielles de la peau.

 
Publié par Aude Dion, journaliste santé le Lundi 04 Juin 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 04 Juin 2012 : 11h42
Source : Dr Pierre-Dominique Ghislain, Dermatologue (Cliniques universitaires St-Luc, Bruxelles) - Dr Mary Lowy, Dermatologue - Dr Pierre Bachez, Pneumologue et tabacologue (coordinateur du centre de sevrage tabagique de la clinique St-Luc à Bouge) Helfrich  et al., Arch Dermatol. 2007;143(3):397-402. doi:10.1001/archderm.143.3.397 « La femme et le tabac, histoire d’une mésalliance » - Dr Alain Dollinger et Mary Dollinger (Pocket, 1999).