Vous fumez ? Attention, peau et visage en danger...

La mauvaise nouvelle : fumer accélère le vieillissement de la peau.A 35 ans, vous en paraissez 45, voire plus.La bonne nouvelle : certains effets sont réversibles si vous optez pour une vie sans tabac. 

Quand la peau vieillit plus vite à cause du tabac

Avec l’âge, notre peau se modifie naturellement : elle devient moins épaisse, perd son élasticité, est sujette à des variations de couleur. C’est normal.

Ce qui l’est moins, c’est quand ce vieillissementde la peau arrive de façon prématurée.

En cause : des habitudes de vie comme une exposition excessive au soleil ou le tabagisme.

L’ampleur des effets du tabac sur le vieillissement cutanévarie en fonction de l’âge, du nombre d’années passées à fumer et de la quantité de cigarettes fumées par jour.

Il semblerait que les femmes soient plus sensibles à ces effets que les hommes.

...Et il suffit parfois d’un simple coup d’œil pour se rendre compte des dégâts causés par letabac.

Fumeur : un teint de peau caractéristique...

Chez les fumeurs, la "petite mine", c’est tous les jours.

Ce teint pâle, terne, un peu grisâtre, est essentiellement attribuable au phénomène de vasoconstriction : le diamètre interne des vaisseaux sanguins se rétrécit.

Les globules rouges éprouvent dès lors des difficultés à se frayer un passage pour acheminer l’oxygène dans les couches superficielles de la peau.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dr Pierre-Dominique Ghislain, Dermatologue (Cliniques universitaires St-Luc, Bruxelles) - Dr Mary Lowy, Dermatologue - Dr Pierre Bachez, Pneumologue et tabacologue (coordinateur du centre de sevrage tabagique de la clinique St-Luc à Bouge) Helfrich  et al., Arch Dermatol. 2007;143(3):397-402. doi:10.1001/archderm.143.3.397 « La femme et le tabac, histoire d’une mésalliance » - Dr Alain Dollinger et Mary Dollinger (Pocket, 1999).