Votre nouveau chiot : comment bien l'accueillir ?

Publié le 16 Avril 2007 à 2h00 par Anne Pensis, vétérinaire
Vous avez choisi d'adopter un chiot ? Son arrivée à la maison, la perte de sa mère et de ses frères et soeurs ainsi que la découverte de son nouvel environnement représentent un stress important qu'il convient de réduire au minimum en préparant son arrivée à la maison !
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Shopping canin

Avant l'arrivée de votre chiot, pensez à vous procurer tout ce dont il aura besoin. Il convient de lui offrir un panier ou un coussin confortable pour les longues périodes durant lesquelles il dormira ou se reposera. Ce coin « couchette » doit être installé dans un endroit calme et en aucun cas dans votre chambre. En effet, votre chiot doit apprendre à dormir seul dès son arrivée à la maison. Il est également nécessaire d'acheter des croquettes pour chiot en croissance de bonne qualité, qu'il faudra dans un premier temps mélanger à l'aliment qu'il mangeait avant son adoption afin de respecter une transition alimentaire et éviter l'apparition de diarrhée. Enfin, pensez à vous procurer un collier ou un harnais ainsi qu'une laisse pour y habituer votre chiot dès son plus jeune âge. Des jouets (balle, cordes à noeuds…) sont également très utiles : si vous ne lui en offrez pas, votre chiot s'intéressera beaucoup à vos chaussures et autres objets personnels !

Le grand départ

Avant de faire l'acquisition d'un chiot, il convient d'aller visiter des éleveurs ou des particuliers possédant une portée. Evitez à tout prix d'aller chercher un animal dans une animalerie car ce comportement encourage les trafics d'animaux et les chiots y sont parfois malades. N'adoptez jamais un chiot de moins de 8 semaines, l'âge de séparation de sa mère se situant idéalement entre 12 et 16 semaines. Dans votre voiture, prévoyez du linge pouvant être souillé pour éviter que les éventuels vomissements ou urines n'abîment votre véhicule. S'il s'agit d'un chiot de petite race, vous pouvez le placer dans une cage de transport dans laquelle il se sentira rassuré.

A la maison

Dès son arrivée, laissez à disposition de votre chiot une écuelle d'eau propre et offrez-lui 3 à 4 repas de croquettes par jour. Côté propreté, avant l'âge de 10 semaines, votre chiot ne contrôle pas ses sphincters et est incapable de se retenir de déféquer et d'uriner. Il convient d'installer des journaux dans un endroit éloigné de la zone de repos et d'alimentation afin de créer des toilettes où il faudra le conduire dès qu'il fera ses besoins. Dès 8 semaines, sortez-le souvent et félicitez-le chaleureusement dès qu'il se soulage à l'extérieur. Ne jouez avec lui qu'une fois ses besoins effectués. Entre 4 et 6 mois, suite aux bonnes manières que vous lui aurez inculquées, votre nouveau compagnon sera propre. Côté jeux, pour prendre le relais de ses frères et soeurs, votre chiot a besoin de nouveaux compagnons : si vous n'avez pas d'autres chiens ou que ceux-ci ne s'intéressent pas au nouveau venu, pensez à consacrer du temps pour jouer avec votre chiot. Enfin, il est nécessaire d'emmener votre compagnon chez un vétérinaire afin qu'il vérifie sa bonne santé et lui administre les vaccins et vermifuges dont il a éventuellement besoin.