Votre chien est-il prédisposé à certaines maladies ?
Sommaire

Certaines races de chiens ont des difficultés respiratoires

Les chiens à face courte (bouledogues, carlins,…) sont connus pour leur ronflement parfois permanent. Ce qui peut entraîner des problèmes de santé en fonction de leur intensité. En effet, dans ces races, les diamètres des narines et de la trachée sont souvent rétrécis, ce qui gène le passage de l’air. En outre, le prolongement mou du palais (appelé voile du palais) est souvent trop long : son extrémité vibre anormalement lors du passage de l’air et empêche sa bonne circulation. Un halètement excessif lors d’énervement ou de chaleur intense peut exacerber le problème de mauvaise circulation de l’air et compromettre la respiration de l’animal. Dans certains cas, une opération chirurgicale est nécessaire pour permettre au chien de respirer normalement.

Mise-bas à surveiller

Certaines races doivent être surveillées pendant et après l’accouchement. Parmi elles, les bouledogues, pour lesquels la mise-bas nécessite souvent une césarienne. De plus, dans les trois premières semaines de lactation, les toutes petites races comme le chihuahua courent plus de risque de développer un manque de calcium dans le sang, induisant des troubles nerveux. Pour éviter cette situation dangereuse, il convient parfois de supplémenter en calcium la ration de la chienne allaitante.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :