Vitaros®, du nouveau pour traiter les dysfonctions érectiles…

© Istock

Un nouveau médicament dénommé Vitaros sort ce lundi 1erjuin 2015. Il a pour indication les dysfonctions érectiles chez l’homme de 18 ans et plus.

Qu’apporte-t-il de nouveau ? C’est un traitement sans comprimé, gélule, ni piqûre, puisqu’il seprésente sous la forme d’une crème…

PUB

Un traitement sans comprimés, gélules ou piqûres…

Le Vitaros ® a pour particularité d’être un traitement local s’utilisant juste avant une relation sexuelle. Il s’agit d’une goutte de crème mise en place à l’aide d’un applicateur permettant de l’insérer dans le méat urétral, ouverture située au niveau du gland du pénis. Cette crème contient une substance active, l’Alprostadil, agissant au niveau des corps érectiles pour les dilater.

Le Vitaros® c’est pour qui ?

Ce médicament est disponible pour les hommes souffrant de dysfonction érectile à partir de 18 ans. Il sera prescrit aux hommes chez qui les médicaments actuellement disponibles sont contre-indiqués, ceux chez qui les médicaments disponibles ne sont pas efficaces (Viagra ®, Cialis ®, Levitra ® ou Spedra ®), ou encore pour les hommes préférant un traitement local à un traitement en comprimés ou en piqûres.

PUB
PUB

Le Vitaros® en pratique, comment l’utiliser ?

Pour disposer de ce médicament, il faut d’abord consulter un médecin, la délivrance de ce traitement nécessitant une ordonnance. Puis, aller acheter en pharmacie une boîte de 4 doses.

Environ 30 minutes avant une relation sexuelle, se laver les mains, ouvrir le sachet, et à l’aide de l’applicateur, insérer la goutte de crème dans l’ouverture de l’urètre en tenant le pénis vertical afin de bien faire pénétrer le produit actif. La verge doit être maintenue verticale pendant 30 secondes minimum afin que le principe actif soit absorbé.

Ensuite, il suffit d’attendre 15 minutes en moyenne, soit 5 à 30 minutes selon les cas.

Une stimulation sexuelle est alors nécessaire pour faciliter l’érection.

Si la partenaire est enceinte ou susceptible de l’être, un préservatif doit être utilisé car l’Alprostadil peut agir sur le col de l’utérus, ce qui pourrait être gênant en cas de grossesse.

Quel prix pour le Vitaros® ?

Le produit coûte 10 € la dose. Il est remboursé pour certains hommes, ceux souffrant de maladies comme les neuropathies diabétiques avérées, les séquelles de chirurgie (prostatectomie radicale, cystectomie totale et exérèse colorectale, anévrisme de l’aorte), les séquelles de radiothérapie abdominopelvienne, les paraplégie et tétraplégie quelles qu’en soient les origines, les scléroses en plaques, les séquelles de priapisme, les traumatismes du bassin compliqués de troubles urinaires.

Publié le 01 Juin 2015 | Mis à jour le 09 Juin 2015
Auteur(s) : Dr Catherine Solano