Vieillissement réussi : place aux nonagénaires !

Alors que l'âge avancé est souvent synonyme de maladie et de dépendance, les nouvelles générations profitent aujourd'hui de l'allongement de la durée de vie sans incapacité. A 80 ans et plus, vieillir en pleine forme n'est plus l'exception, mais devient au contraire une vraie réalité statistique. Une étude récente et passionnante montre cette évolution des plus anciens vers l'autonomie.
PUB

Des preuves ...

Un très sérieux magazine scientifique américain, le JAGS, apporte à chaque édition son lot de démonstrations permettant à la médecine, notamment gériatrique, d'évoluer. En effet, le principe fondamental de "la médecine basée sur des preuves" est à l'origine de nombreuses études scientifiques publiées. L'une d'elle a suivi 502 personnes (417 femmes et 85 hommes) de plus de 90 ans, vivant à leur domicile dans le centre de Stockholm. Chacun a accepté un examen médical puis une évaluation de ses aptitudes physiques (réalisation des gestes de la vie quotidienne) et mentales (mémoire).

PUB
PUB

... Et des conclusions spectaculaires !

Les résultats sont en effet impressionnants, puisque 19% de ces nonagénaires “ et plus ” n'ont aucune maladie et 79% d'entre eux sont valides.Les six activités de la vie quotidienne (référence gériatrique dans l'évaluation de l'autonomie) ont été explorées: se laver, s'habiller, se déplacer, se mettre dans son lit ou en sortir, manger, être continent. Il se trouve que 60,2% des femmes de plus de 95 ans et 88,9% des hommes de plus de 95 ans n'ont aucune invalidité dans ces domaines ! À noter que sur les 502 sujets suivis et vivant à leur domicile, seuls 8 d'entre eux sont centenaires.

Publié le 08 Octobre 2001
Auteur(s) : Dr Stéphanie Lehmann, gérontologue