Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

La variole du singe continue de progresser. La France compte désormais 183 cas confirmés. Santé Publique France a dévoilé les symptômes les plus fréquemment observés chez les malades.
Variole du singe : les symptomes les plus frequents, selon Sante Publique France

La barre des 100 cas de variole du singe a été largement franchi dans l’Hexagone. Santé Publique France qui surveille l’évolution de l’infection, fait état dans son bulletin de 183 malades au 16 juin.

"Sur 153 cas confirmés au 15 juin 2022 14h00, 153 ont fait l’objet d’une investigation, un demeure injoignable et 3 sont en cours d’investigation.
Tous les cas investigués sont des hommes, âgés entre 19 et 63 ans (âge médian : 34 ans)", est-il précisé dans le rapport.

Monkeypox : l’Europe au centre de cette vague de contamination

La France n’est pas le seul pays a observé une hausse des cas de variole du singe "sans lien direct avec un voyage en Afrique du Centre ou de l’Ouest ou des personnes de retour de voyage" ont été signalés en Europe et dans le monde. Des contaminations inhabituelles au Monkeypox, circulant d’ordinaire en Afrique centrale et de l’Ouest, ont été observées au Royaume-Uni, en Espagne, ou Portugal ou encore aux États-Unis, Canada et Australie. 

L’OMS s’inquiète face au phénomène. "L’Europe reste l’épicentre de cette vague en pleine expansion, 25 pays ayant signalé plus de 1 500 cas, soit 85% du total mondial", a expliqué Hans Kluge, directeur Europe de l’organisation. 

"L’ampleur de cette épidémie présente un risque réel : plus le virus circulera longtemps, plus il étendra sa portée et plus la maladie s’implantera dans les pays non endémiques", a prévenu l’expert.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé, a indiqué de son côté que la priorité était "d'aider les pays à contenir la transmission et à stopper l'épidémie" par des moyens "éprouvés" comme "la surveillance, la recherche des contacts et l'isolement des patients infectés". Lors de sa dernière étude, Santé Publique France note pour sa part que les cas de varioles du singe sont diagnostiqués 7 jours (en médiane) après le début des troubles. Elle a par ailleurs fait la liste des symptômes les plus fréquents. La rédaction E-santé vous les détaille en images. 

Eruption génito-anale

1/6
Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

77% des patients atteints de la variole du singe ont présenté une éruption génito-anale au 16 juin 2022.

Des boutons sur le corps

2/6
Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

77% des patients infectés par le virus Monkey Pox avaient une éruption sur une autre partie du corps au 16 juin 2022.

La fièvre

3/6
Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

70% des malades atteints de la variole du singe en France avaient de la fièvre au 16 juin.

L'adénopathie

4/6
Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

66% des patients présentent des adénopathies (augmentation pathologique du volume d'un ganglion lymphatique) au 16 juin.

L'odynophagie

5/6
Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

Dans son bilan du 14 juin. Santé Publique France indiquait que 14% des malades de la variole du singe présente aussi une odynophagie (gêne lors de la déglutition, ou au niveau de l'œsophage lors de la progression des aliments).

La toux

6/6
Variole du singe : les symptômes les plus fréquents, selon Santé Publique France

Selon le  bilan du 14 juin, 5% des patients infectés par le virus monkeypox souffrent d'une toux. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-variole-du-singe-point-de-situation-au-14-juin-2022