La vache folle : une sous-estimation de plus en plus flagrante

Les estimations préliminaires d'un programme de dépistage de la maladie de la vache folle entrepris en France depuis cet été, sont préoccupants.
Publicité

Le ministère de l'Agriculture estime que 1,5 à 2 bovins sur 1 000 seraient contaminés. Sur les 4 000 à 6 000 animaux déjà testés, huit étaient atteints de l'encéphalopathie spongiforme bovine. Précisions que ces tests portent uniquement sur des bovins trouvés morts ou malades.

Même si les résultats définitifs ne doivent paraître que dans 6 mois, nous sommes obligés de constater que l'épidémie chez les bovins a fortement été sous-estimée. En est-il de même pour les animaux contaminés rentrant dans la chaîne alimentaire ? A ce jour, la réponse n'est pas donnée et ce, d'autant plus qu'ils ne font pas partie des programmes de test.

Publicité
Publicité

En revanche, selon une autre estimation cette fois-ci basée sur les résultats de nos voisins suisses : chaque année, en France, près de 1 200 animaux consommés seraient contaminés.

Lorsque l'on considère les nouvelles voies possibles de contamination chez l'homme et l'existence plausible de porteurs sains, les inquiétudes montent effectivement en flèche.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Septembre 2000 : 02h00
Source : Le Figaro, lundi 11 septembre 2000.