Vaccination : faut-il maintenir l’obligation vaccinale ?

Cette question est intégrée dans le plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale annoncé par Marisol Touraine, ministre de la Santé, et décliné en 4 axes. Objectif : restaurer la confiance des Français face aux vaccins.

PUB

Un plan d’action pour rénover la politique vaccinale

Particulièrement controversés dans notre pays, les Français développent un certain scepticisme envers les vaccins (pétition du Pr Henri Joyeux, procès de parents refusant de vacciner leurs enfants, polémiques sur la toile, actions des ligues anti-vaccination…), que des évènements ont contribué à renforcer (vaccination contre l’hépatite B, grippe H1N1). Pour redonner confiance et éviter que la vaccination ne chute à nouveau, un plan de rénovation de la politique vaccinale en 4 axes est lancé.

PUB
PUB
  • Améliorer l’information du grand public et des professionnels de santé via une meilleure transparence sur l’efficacité du vaccin : création d’un site internet dédié à la vaccination et piloté par la future « Agence nationale de santé publique » ; accélération de la mise en œuvre du carnet de vaccination électronique ; publication d’un bulletin trimestriel à destination des professionnels de santé ; création d’un « Comité des parties prenantes ».
  • Assurer une meilleure gouvernance de la politique vaccinale : améliorer les connaissances sur les effets indésirables ; soutien à la recherche sur les vaccins et le développement de solutions facilitant et fiabilisant leur production.
  • Sécuriser l’approvisionnement : lutter contre les pénuries de vaccins inscrits dans le calendrier vaccinal.

Le 4e axe : ouverture d’une grande concertation citoyenne sur la vaccination

Dès le mois de mars, une plateforme web recueillera les contributions citoyennes, professionnelles, associatives, institutionnelles. Sera notamment analysée la question de maintenir ou non les vaccins obligatoires (DT-Polio). À ce jour, les experts sont divisés sur l’effet qu’aurait une levée de l’obligation. À ce sujet, Marisol TOURAINE a rappelé que « se vacciner, c’est un droit individuel, mais c’est aussi un devoir collectif. Se vacciner, c’est se protéger, mais c’est aussi protéger les autres et en particulier les plus fragiles ».

Mots-clés : Vaccination, Vaccin
Publié le 13 Janvier 2016 | Mis à jour le 13 Janvier 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse du Ministère de la Santé, « Marisol Touraine engage un plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale », 12 janvier 2016.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés