Urticaire en été : comment savoir si c'est le soleil ou la chaleur ?

L’urticaire est une pathologie cutanée qui entraîne la formation de plaques rouges prurigineuses (qui démangent). Les causes de l’urticaire sont souvent allergiques. Elle peut aussi survenir en été, par forte chaleur. Mais comment savoir, en cas d’urticaire, si le soleil ou bien la chaleur est en cause ?
© Istock

Urticaire et soleil

Certaines formes d’urticaires surviennent en réaction au soleil (dans 75 % des cas chez des femmes). On parle dans ce cas d’urticaire solaire. Elle se traduit par une éruption cutanée qui se présente sous forme de plaques surélevées (papules) et rouges accompagnées de démangeaisons importantes. Il s’agit d’une forme d’allergie au soleil qui survient dans les 30 minutes qui suivent l’exposition (elle se distingue en cela de la lucite qui intervient plusieurs heures après). La réaction allergique entraîne en effet une dilatation importante des vaisseaux sanguins, ce qui donne cet aspect gonflé et rouge à la peau. La réaction peut disparaître relativement rapidement si la personne se met à l’ombre.

Urticaire et chaleur

L’urticaire qui est liée à la chaleur, elle, est due à une élévation importante de la température de la peau. On rencontre ce type de phénomène à l’occasion d’un sauna, d’une douche très chaude ou tout simplement d’un effort physique particulièrement intense. Les symptômes sont un peu différents de ceux observés en cas d’urticaire solaire car on retrouve dans ce cas des boutons de petite taille (dits en têtes d’épingle). La réaction s’observe dans la région qui a été soumise à une forte chaleur et peut donc ne concerner qu’une seule partie du corps.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :