Urgence à Haïti : appel aux dons pour sauver des vies

Selon le secrétaire général des Nations Unies, le séisme qui a ravagé Haïti est " la plus grave crise humanitaire depuis des décennies ". Haïti, dévastée et en proie au chaos, a besoin d'urgence d'une aide humanitaire. Soutien et solidarité s'imposent. Nous pouvons tous faire quelque chose... comme donner à une organisation caritative. Tous nos dons peuvent sauver des vies.
PUB

Le bilan en date du 16 janvier 2010

Selon le bilan de samedi de l'OMS, la catastrophe aurait fait 40.000 à 50.000 victimes, 250.000 blessés et 1,5 million de sans-abri. Mais le bilan humain devrait plus certainement dépasser les 100.000 morts...

Côté ressortissants francais, le bilan de samedi annonce 12 décès et 30 à 50 personnes toujours portées disparues.

Les habitants poursuivent leur exode de la capitale pour tenter de rallier les zones de l'île épargnées par le séisme, et fuir les bandes de pillards.

Les secours tentent de s'organiser, malgré la pénurie de personnel médical, d'équipement et la quasi absence de moyens de communication.

PUB
PUB

L'aide humanitaire

L'ONG Médecins Sans Frontières (MSF), qui a déclaré n'avoir " jamais vu autant de blessures aussi graves ", a pu envoyer sur place quelque 70 personnels internationaux supplémentaires.

Médecins du Monde (MDM) a affrété un charter de 40 tonnes de matériel logistique et d'équipements médicaux, une équipe d'urgence d'une dizaine de médecins, chirurgiens, infirmiers et logisticiens. La Croix-Rouge française a déjà distribué des produits de première nécessité et installe une unité de traitement d'eau pour 40.000 personnes, l'eau potable étant une priorité des associations.

Selon Barack Obama, le séisme en Haïti a donné lieu à "l'une des plus grandes opérations de secours" de l'histoire des États-Unis. Plus de 10.000 hommes ont déjà été envoyés pour venir en aide au pays. Parallèlement, les prédécesseurs du Président américain, George W. Bush et Bill Clinton, ont été chargés de rassembler des fonds pour les victimes.

Quant aux pays de l'Union européenne, une aide financière de plus de 100 millions d'euros est discutée.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 18 Janvier 2010 : 01h00
Source : Le Nouvel Observateur, le Figaro, Ministère des Affaires étrangères, OMS, Médecins Sans Frontières, Médecins Du Monde, La Croix-Rouge Française, 15-18 janvier 2010.