Une fausse-couche complique-t-elle les futures grossesses ?

Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 31 Juillet 2018 : 17h01
Une fausse-couche est un épisode difficile pour le couple qui peut hésiter à faire une nouvelle tentative. Pourtant, dans la majorité des cas, il est tout à fait possible de commencer une nouvelle grossesse après une fausse-couche.
© Istock
PUB

Fausse-couche : les causes

Il existe une multitude de causes qui peuvent entraîner un avortement spontané. Anomalies chromosomiques, problème d’utérus et infections vaginales en sont les principales. Des tests permettent au médecin de comprendre l’origine de fausses-couches à répétition. Mais dans la grande majorité des cas, une fausse-couche est isolée. Elle est due à une anomalie chromosomique et est tout à fait accidentelle. Rien n’empêche donc de tenter une nouvelle grossesse sans attendre.

PUB
PUB

Une nouvelle grossesse juste après une fausse-couche

Les professionnels de la santé sont unanimes : après une fausse-couche, il suffit d’attendre le retour des règles pour faire une nouvelle tentative, à condition bien sûr que la future maman se sente prête. Une fausse-couche est un traumatisme difficile à surmonter. Une nouvelle grossesse est physiologiquement possible après une fausse-couche isolée, mais le frein peut être psychologique. Il est donc important de se faire expliquer la raison de cet avortement spontané pour accueillir plus sereinement l’idée de concevoir à nouveau.

Fausse-couche et prévention

Lorsque cela s’avère nécessaire, un traitement médicamenteux peut être prescrit et les choses rentrent dans l’ordre. Bien entendu, pour prévenir la fausse-couche, il est nécessaire de changer certaines habitudes comme lutter contre l’obésité, ne pas fumer, ne pas boire d’alcool, éviter les efforts importants. Sachez aussi qu’il y a deux fois plus de grossesses à risque chez les femmes de plus de 35 ans.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 31 Juillet 2018 : 17h01
PUB
PUB
A lire aussi
Fausse couche : et après ? Publié le 14/11/2005 - 00h00

Une fausse couche n'a le plus souvent aucune conséquence pour une future grossesse et reste un accident isolé. Toutefois, elle n'est jamais banale et est toujours vécue comme un évènement négatif. A la suite d'un avortement spontané, comment se déroulent le bilan et le suivi ? Qu'en est-il...

Les fausses couches du premier trimestrePublié le 14/08/2001 - 00h00

Les fausses couches du premier trimestre surviennent en moyenne sur 15 % des grossesses. Leur fréquence est même sous-estimée car il est difficile de comptabiliser le nombre d'avortement très précoce survenant avant ou au moment des règle et passant ainsi inaperçu. Certaines études estiment...

12 % à 15 % de fausses couchesPublié le 28/03/2000 - 00h00

environ une grossesse sur huit aboutit à une fausse couche spontanée. il s'agit le plus souvent de la perte d'un fœtus porteur de graves malformations, et qui n'aurait pas pu vivre.

Plus d'articles