La turbulette : trop lourde pour un bébé prématuré ?

© Istock

Selon une récente étude française, mettre un sac de couchage à un nouveau-né prématuré a des effets néfastes sur son comportement. Comment faut-il habiller les tout-petits les plus fragiles ?

PUB

Les nouveau-nés prématurés sont-ils trop couverts ?

Les chercheurs se sont penchés sur le moment précis où un nouveau-néprématuré quitte la couveuse et est mis dans un lit ordinaire. Dans la couveuse, où la température est contrôlée, les bébés sont en général simplement couverts par un body fin. Mais une fois qu’ils prennent place dans leur lit, les parents les couvrent généralement d’un pyjama et d’une turbulette. Les bébés prématurés sont en effet plus fragiles et moins capables de réguler leur température que les bébés nés à terme.

Mais apparemment, ce changement ne va pas sans stress pour le bébé. Une étude a découvert qu’une fois mis dans leur turbulette, les bébés font moins de mouvements et ont beaucoup moins de contacts avec leur environnement ; ils ne se touchent en particulier presque plus eux-mêmes. Cela est dû au fait qu’un prématuré n’a pas toujours la force de bouger ses membres s’ils sont entourés de plusieurs épaisseurs de tissu. Or le fait de se toucher diminue le stress du prématuré. Des études plus approfondies doivent toutefois encore être réalisées.

PUB
PUB

Faut-il renoncer aux turbulettes pour les bébés ?

Surtout pas ! Celles-ci sont en effet tout à fait adaptées aux bébés nés à terme (ou à un prématuré qui aurait déjà un peu grandi). Elles diminuent aussi, par rapport aux autres options de couchage comme les couvertures ou les couettes, le risque de mort subite du nourrisson. Par ailleurs, il s’agit d’une étude très préliminaire. La diminution des mouvements n’a été constatée que sur une très courte période, et rien ne dit qu’elle se confirmerait sur le plus long terme, une fois que la période de transition qui suit le retour à la maison est passée. Mais gardez tout de même en tête que mettre plusieurs couches de vêtements à un bébé, surtout s’il est prématuré, n’améliore pas forcément son confort. Par ailleurs, les chercheurs rappellent aussi que le contact, notamment avec les parents, est aussi une bonne manière de diminuer le stress des prématurés. Le portage par les parents, surtout en « peau à peau », reste donc la meilleure des solutions pour garder un prématuré au chaud !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 06 Avril 2015 : 09h00
Source : Durier, V. et al., Scientific Reports 5, Article number: 9177 doi:10.1038/srep09177