Troubles du sommeil : les solutions en homéopathie

© Istock
Si le sommeil est perturbé, on peut obtenir de très bons résultats avec l’homéopathie. En effet, il est possible d’avoir recours à l’homéopathie pour dormir de façon plus sereine et, plus généralement, pour lutter contre l’insomnie en s’intéressant à sa cause.
PUB

Homéopathie et sommeil

En cas de troubles du sommeil, il est possible d’avoir recours à des médecines douces telles que l’homéopathie, notamment afin d’éviter les effets secondaires des médicaments conventionnels. Pour que les traitements homéopathiques soient efficaces, il est important de comprendre les origines de son trouble du sommeil, car l’homéopathie traite le problème à sa racine. Ainsi, si les difficultés à dormir viennent du trac en prévision d’un événement stressant (examen le lendemain, entretien d’embauche, etc.) ou même de la peur de ne pas dormir, on prendra des traitements homéopathiques en 9 CH destinés à lutter contre le stress, à savoir : Gelsemium sempervirens (1 dose en 15 CH en cas de stress ponctuel) ou Ignatia amara à raison de 3 granules trois fois par jour.

PUB
PUB

Homéopathie pour dormir

Certaines personnes éprouvent des difficultés à trouver le sommeil malgré une grande fatigue. On optera dans ce cas pour Arnica montana (5 CH) si les troubles du sommeil apparaissent après un important effort physique, Kalium phosphoricum (9 CH) si les difficultés à dormir sont dues à un surmenage intellectuel ou Nux vomica (4 CH) si c’est un repas trop copieux qui vous empêche de trouver le sommeil. Si c’est le décalage horaire qui est la source du problème, utilisez Cocculus indicus. Ces remèdes sont à prendre à raison de 3 granules au moment du coucher.

Publié le 31 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :