Trois nouvelles mesures chocs anti-tabac

Marisol Touraine, Ministre de la Santé, vient de présenter son plan anti-tabac en Conseil des Ministres.

Très ambitieux, il s’articule autour de trois axes prioritaires et comprend trois mesures chocs : paquets neutres, interdiction de fumer en voiture en présence d’un enfant, interdiction de la e-cigarette dans certains lieux publics.

PUB

Les nouvelles mesures anti-tabac

La cigarette tue 20 fois plus que les accidents de la route.

Un fumeur sur deux meurt du tabac. Chaque année en France 73.000 personnes décèdent du tabac, soit 200 personnes par jour.

Malgré tout, « le nombre de fumeurs augmente à nouveau dans notre pays ». Après avoir énoncé les faits, voici les trois terrains d’actions proposés simultanément pour lutter contre le tabac : protéger les jeunes, aider les fumeurs à arrêter et agir sur l’économie du tabac.

Trois mesures chocs pour protéger les jeunes

Le premier axe vise à protéger les jeunes et à éviter leur entrée dans le tabagisme.

Il comprend trois actions majeures :

Adoption des paquets de cigarettes neutres

PUB
PUB

Ils se ressembleront tous afin de les rendre moins attractifs : même taille, même couleur, même typographie.

Jusqu’à présent, seule l’Australie a mis en place cette mesure qui fait déjà bondir les fabricants.

Interdiction de fumer en voiture en présence d’enfants de moins de 12 ans

Les contrevenants risqueront une amende identique à celle encourue par les fumeurs en lieux publics. Outre limiter l’exposition des enfants au tabagisme, il s’agit de « débanaliser » la consommation de cigarettes à leurs yeux.

Cette mesure s’accompagne d’une autre interdiction, celle de fumer dans les espaces publics de jeux pour enfants.

Restriction du vapotage

La e-cigarette est elle aussi sanctionnée par une interdiction du vapotage dans certains lieux publics comme les écoles, les transports en commun, les espaces clos collectifs de travail.

De ce fait, elle est reléguée comme « produit du tabac » et non mise en avant comme un outil qui permettrait d’en finir avec le tabac. Par ailleurs, un encadrement de la publicité est prévu.

Parmi les autres mesures :

  • diffuser massivement une campagne d’information choc,
  • améliorer le remboursement du sevrage tabagique,
  • créer un fonds dédié aux actions de lutte contre le tabagisme (prévention, sevrage, information),
  • renforcer la transparence sur les activités de lobbying de l’industrie du tabac, etc.

Les objectifs : Diminuer le nombre de fumeurs de 10% d’ici 5 ans, passer en dessous de la barre des 20% de fumeurs dans 10 ans et faire en sorte que « les enfants qui naissent aujourd’hui soient la première génération de non-fumeurs »…

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 25 Septembre 2014 : 18h10
Mis à jour le Vendredi 26 Septembre 2014 : 09h53
Source : Dossier de presse du Ministère de la Santé, Programme national de réduction du tabagisme, 25 septembre 2014.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés