Les trois facettes de l'amour

Publié le 09 Janvier 2006 à 1h00 par Dr Catherine Solano
L'amour est un sentiment très difficile à cerner. Le mot amour ne signifie d'ailleurs pas toujours la même chose pour tout le monde. Pour certains, aimer est un engagement, pour d'autres une émotion puissante et dans l'instant, pour d'autres encore l'expression d'un besoin... Dans cette espèce de flou, on peut cependant se retrouver en analysant trois facettes de l'amour...
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Amour et désir

La première facette est celle du désir, c'est-à-dire de l'élan sexuel vers l'autre.

Cet élan, cette attirance est souvent confondue avec l'amour total, car elle déclenche des émotions extrêmement fortes et agréables !

Le désir peut, par moment, être très fort, surtout en cas de manque (éloignement géographique ou émotionnel), ou au contraire être moins puissant en cas de fusion trop grande ou quand une distance s'installe.

Amour et attachement

La deuxième facette de l'amour est l'attachement. Il est un peu le contraire ou le complément du désir.

Il naît tout petit, puis il grandit au fil du temps, au fur et à mesure que l'histoire du couple s'écrit.

Il est fait d'expériences communes, de souvenirs partagés, de proximité, de complicité forgée petit à petit.

Cet attachement voit souvent son importance minimisée. Or, il est pourtant un lien très fort du couple qui permet souvent de tenir dans les moments difficiles. Il peut être celui qui empêche les couples de se séparer même quand cela va mal, car il a des racines profondes en chacun des partenaires.

Amour romantique

La troisième facette de l'amour est l'amour romantique, le plaisir du coeur et non plus du corps comme dans le désir.

Il se fabrique par les mots exprimés, mais aussi par les pensées amoureuses que l'on peut ou non cultiver en soi.

Si le désir est plus instinctif, l'amour romantique est plus malléable à volonté. On peut s'entraîner à aimer de manière romantique, pour alimenter son désir.

Ces trois facettes de l'amour sont très complémentaires. Ils se soutiennent les uns les autres pour que l'amour puisse durer. C'est ainsi que les couples qui fonctionnent avec seulement une ou deux facettes de l'amour seront moins armés pour durer, pour traverser des phases de tension