Traumatisme crânien et démence : un risque majoré

Publié le 04 Décembre 2000 par Rédaction E-sante.fr
Un antécédent de traumatisme crânien à l'âge adulte accroît par la suite le risque de développer une démence et notamment la maladie d'Alzheimer.
PUB

Cette étude a porté sur des vétérans de la seconde guerre mondiale, hospitalisés pendant leur activité militaire pour traumatisme crânien. Après analyse minutieuse, il s'avère qu'un tel traumatisme à l'âge adulte accroît le risque de développer une démence.

PUB
PUB

Les résultats sont identiques pour tous les types de démence, dont la maladie d'Alzheimer, la psychose, la schizophrénie, etc.Les sujets à antécédent de traumatisme crânien seraient donc plus susceptibles de développer des pathologies démentielles. Ils constitueraient ainsi une population à risque à surveiller attentivement !

Source : Plassman, Neurology, 2000, 55 : 1158-1166.