Transfusion sanguine : progrès majeur à partir des cellules souches

© getty

Avec les progrès médicaux et le vieillissement de la population, les besoins en produits sanguins ne cessent de progresser, tandis que le nombre de donneurs diminue. Une première expérimentation réussie suggère qu’un jour prochain, les patients ayant besoin d’une transfusion sanguine pourraient devenir leur propre donneur de sang.

PUB

Autoproduction de globules rouges à partir de cellules souches

Des chercheurs ont réussi à fabriquer en laboratoire des milliards de globules rouges à partir de cellules souches (cellules capables de produire tous les types de cellules sanguines). Dans un premier temps, ces globules rouges ont été injectés chez des souris afin de vérifier leur viabilité et leur maturation dans la circulation sanguine de ces animaux. Ensuite, des globules rouges ont été produits à partir de cellules souches prélevées chez un homme volontaire, puis réinjectés à celui-ci.

PUB
PUB

« Au bout de cinq jours, le taux de survie des globules rouges dans la circulation sanguine du donneur était compris entre 94 et 100% et, au bout de 26 jours, entre 41 et 63% », soit un taux de survie similaire à celui des globules rouges natifs. Cette expérience confirme qu’une telle production de globules rouges représente une source possible de transfusion, le patient devenant son propre donneur de sang.

« Cette étude est la première à démontrer que ces cellules peuvent survivre dans le corps humain. » Il s’agit d’une percée majeure pour la médecine transfusionnelle car les globulesrouges ainsi produits pourraient constituer une réserve illimitée de cellules sanguines et une alternative aux produits de transfusion classiques», concluent les chercheurs.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 02 Septembre 2011 : 10h16
Mis à jour le Vendredi 02 Septembre 2011 : 10h16
Source : Information presse de l’Inserm et de l’AP-HP, 1er septembre 2011.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés