Les traitements de l'ostéoporose : ils sont nombreux !
Sommaire

Les bisphosphonates (comprimés)

Ils agissent comme les estrogènes, en diminuant la destruction osseuse, aussi bien au niveau du fémur que des vertèbres et du poignet, mais ce ne sont pas des hormones, ces médicaments sont du domaine de la rhumatologie. Ce sont des molécules très actives sur tous les sites, dont la dernière génération ne nécessite qu'une prise par semaine, voire depuis peu, une prise tous les mois. Ils sont parfois mal tolérés au niveau de l'estomac et demandent pour cela de respecter les modalités d'administration.

Le ranélate de strontium (sachet)

Ce traitement est le dernier disponible (depuis janvier 2006). Il est français et original car c'est le seul à agir en freinant la perte osseuse et en formant de l'os. Ce mode d'action est d'importance puisque les femmes concernées à partir de la ménopause perdent beaucoup d'os (2,5% par an les dix premières années)… Le ranélate de strontium forme de l'os et renforce la charpente (squelette) osseuse. Le ranélate de strontium permet ainsi de prévenir les fractures aussi bien au niveau du poignet que des vertèbres ou encore du col du fémur. Il a été démontré qu'il est efficace quel que soit l'âge de la patiente, de 50 ans à plus de 80 ans, et présente l'avantage que l'augmentation de la densité minérale osseuse soit en adéquation avec son efficacité contre les fractures. Il est pratiquement exempt d'effets secondaires et n'a pas de contre indication spécifique.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :