Toujours plus d’allergies alimentaires…

© getty

La fréquence des allergies alimentaires a doublé en cinq ans. Comment explique-t-on cette progression des allergies alimentaires, lesquelles touchent le plus souvent les jeunes enfants ?

Publicité

L’allergie alimentaire a fortement progressé

On compte en France 3-4% d’allergiques alimentaires, soit plus de 2 millions de personnes. Les enfants sont 3 fois plus touchés que les adultes (6 à 8%), l’allergie alimentaire survenant souvent dès les premiers mois de la vie, avec une fréquence maximale entre 1 et 3 ans.

Attention, une allergie alimentaire peut en cacher une autre et provoquer une autre allergie.

Comment expliquer la progression des allergies alimentaires ?

Chez les personnes hypersensibles, la rencontre avec certains allergènes déclenche une réaction exagérée des défenses immunitaires, à l’origine de symptômesallergiques plus ou moins intenses (digestifs, cutanés) et reconnaissables. En effet, si les signes se manifestent en général rapidement après le contact avec l’allergène, de quelques minutes à 4 heures, il est aussi souvent délicat de les reconnaître. En revanche, parfois la simple odeur de l’aliment ou le contact sur la peau avec l’aliment ou des cosmétiques contenant des protéines alimentaires peuvent déclencher la réaction allergique.

Publicité
Publicité

Plusieurs hypothèses sont avancées pour expliquer la très forte progression des allergies alimentaires à commencer par la diversification de notre alimentation.

  • Une diversification alimentaire trop précoce chez les jeunes enfants : les aliments ne doivent pas être introduits avant l’âge de 6 mois, ni de façon trop brusque, mais les uns après les autres de façon très progressive.
  • Une diversité croissante des aliments : avec les nouveaux aliments (épices, condiments, fruits exotiques), les allergènes sont de plus en plus nombreux, multipliant les risques de rencontre et de réactions allergiques.
  • L’évolution des techniques de l’industrie agroalimentaire (nouveaux procédés de fabrication, nouveaux ingrédients…), contribue également à multiplier les nouveaux allergènes.
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 23 Septembre 2011 : 11h25
Mis à jour le Lundi 10 Octobre 2011 : 10h20
Source : Asthme & Allergies, http://asthme-allergies.org ;  www.allergienet.com.