Thrombose veineuse, embolie pulmonaire : les 10 départements les plus touchés

La maladie veineuse thrombo-embolique se caractérise par la formation d’un caillot sanguin qui bloque la circulation sanguine. Elle se manifeste sous forme de thrombose veineuse ou d’embolie pulmonaire. Près de 150 000 Français ont été hospitalisés avec cette pathologie en 2019. Aperçu dans notre diaporama des départements les plus touchés.
Thrombose veineuse, embolie pulmonaire : les 10 departements les plus touches

149 119 personnes ont été hospitalisées avec une maladie veineuse thromboembolique dans l'Hexagone en 2019, selon les données publiées par Santé Publique France. Cette pathologie des veines a par ailleurs emporté 15 832 malades. Toutefois, certains territoires semblent plus touchés, présentant en effet un nombre d’hospitalisations pour 100 000 habitants bien plus élevé que la moyenne nationale (217,6 cas pour 100 000 personnes). Retrouvez les 10 départements enregistrant le plus de thromboses veineuses ou d'embolies pulmonaires dans notre diaporama.

Maladie veineuse thromboembolique : qu’est-ce que c’est ?

"La maladie veineuse thromboembolique correspond à la formation d’un thrombus (masse sanguine coagulée NDLR) qui peut obstruer la circulation sanguine et dans certains cas migrer et provoquer une embolie pulmonaire", explique Santé Publique France sur son site internet 

La thrombose veineuse peut toucher n’importe quelle partie du système veineux. Toutefois, elle survient le plus souvent au niveau du réseau veineux profond des membres inférieurs. Cette pathologie se manifeste par des douleurs avec ou sans gonflement du membre atteint. 

L’embolie pulmonaire est une "complication aiguë et potentiellement fatale" de la thrombose. Néanmoins, le syndrome post-thrombotique (SPT) est le souci de santé le plus fréquent après une thrombose veineuse profonde. Il favorise entre autres les jambes lourdes ou la formation de varices et parfois d’ulcères.

Thrombose veineuse : plusieurs causes possibles

"La maladie veineuse thromboembolique est une pathologie multifactorielle et différents facteurs de risque acquis, génétiques ou environnementaux peuvent être impliqués dans sa survenue", précise Santé Publique France. Les plus importants sont l’âge, le cancer, la chirurgie, l’immobilisation, les troubles de la coagulation, l’obésité et la grossesse.

Par ailleurs, la prise de pilules contraceptives œstroprogestatives peut aussi exposer à un sur-risque de thrombose veineuse, surtout au cours de la première année d'utilisation.  

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Maladie thromboembolique, Santé Publique France, 4 juillet 2019
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-cardiovasculaires-et-accident-vasculaire-cerebral/maladie-thromboembolique-veineuse/le-scan/
Taux standardisé de patients hospitalisés avec une maladie veineuse thrombo-embolique - hommes et femmes, Géodes
https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&f=0&i=cardio_mvte.mvte_txstd&s=2019&selcodgeo=08&t=a01&view=map2