Thérapies ciblées : de nouvelles résistances à vaincre

Publié le 12 Mai 2014 par La Fondation ARC
Pourra-t-on, un jour, disposer d’une thérapie ciblée pour laquelle aucune résistance ne se développe ?En attendant, un essai concernant les patients atteints d’un cancer du poumon ALK positif montre qu’une nouvelle molécule est efficace, y compris chez les patients ayant développé une résistance au traitement actuel.
PUB
© Istock

Thérapie ciblée contre les cancers du poumon ALK-positifs

Environ 5 % des cancers du poumon non à petites cellules sont caractérisés par une anomalie génétique dont la conséquence est une activation anormale de la protéine ALK.

Fort de cette observation, une thérapie ciblée visant à inhiber cette protéine a été développée : le crizotinib est ainsi devenu la thérapie ciblée de référence pour ces patients dits « ALK-positifs ». Malheureusement, en moins d’un an, des résistances au crizotinib sont apparues chez la grande majorité des patients, provoquant une rechute.

PUB

Nouvelles stratégies, nouvelles résistances

Pour pallier le manque de recours thérapeutique pour ces patients, un essai clinique a évalué la tolérance et l’efficacité d’un autre inhibiteur d’ALK, le ceritinib, chez des patients qui étaient dans cette situation d’impasse thérapeutique, ainsi que sur d’autres qui n’avaient pas encore reçu de crizotinib.

PUB

Un bénéfice très net a été observé pour ces deux catégories de patients, une réduction importante du nombre et de la taille des tumeurs ayant été obtenue pour environ 60 % des patients, soit une réponse comparable à celle du traitement au crizotinib. Les effets secondaires enregistrés étaient mineurs et réversibles.

Même succès que le crizotinib, donc, mais limites comparables : environ 7 mois après le début du traitement au ceritinib, des phénomènes de résistance ont été observés chez une majorité des patients de l’essai.

Des études se penchent maintenant sur l’analyse précise des mutations qui semblent déterminer le caractère récalcitrant des tumeurs à l’un, à l’autre, ou aux deux traitements, de manière à mieux comprendre les phénomènes qui sont en jeu.

Source : Fondation ARC - Shaw, A.T. et al ; Ceritinib in ALK-rearranged non–small-cell lung cancer; NEJM; 27 mars 2014.
Friboulet L. et al; The ALK inhibitor ceritinib overcomes crizotinib resistance in non-small cell lung cancer; Cancer Discov; 27 mars 2014
PUB
Contenus sponsorisés

A lire aussi

Des progrès pour les tumeurs neuroendocrines du pancréas

Bénéfices d’une combinaison de thérapies ciblées dans le mélanome métastatique

Résistances aux traitements : des pistes pour y remédier

Lymphome non hodgkinien : un recours en cas de rechute ?

Cancer de la vessie : vers un traitement personnalisé

Mélanomes métastatiques : confirmations pour les thérapies ciblées et l’immunothérapie

Plus d'articles