Testez votre audition en ligne

Publié le 13 Décembre 2009 à 1h00 par Rédaction E-sante.fr
Le premier pas consiste à reconnaître que l'on entend moins bien que les autres. Pour vous y aider, il existe des tests en ligne, lesquels n'ont pas valeur de diagnostic, mais ont l'avantage de faire prendre conscience du problème auditif...
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Première étape : admettre sa baisse auditive

Les troubles auditifs peuvent être flagrants, comme par exemple après un traumatisme. Mais le plus souvent, la baisse de l'audition est insidieuse, elle se fait progressivement, à commencer par la presbyacousie, qui touche tout le monde à partir de la soixantaine. La difficulté est de reconnaître la mal audition, d'en prendre conscience.

Non, ce ne sont pas forcément les autres qui articulent mal. Non, le bruit ambiant n'est pas si gênant que ça. Si vous êtes gêné, reconnaissez-le au lieu de chercher des causes et des explications farfelues.

Dépistage de la baisse auditive

Les médecins savent repérer de petits signes, comme une personne qui demande de répéter les noms propres et les chiffres ou un conjoint exaspéré par la mal audition de son partenaire.

Ils posent aussi les bonnes questions : " Etes-vous gêné pour comprendre au cours des repas familiaux ou par le bruit de fond des supermarchés ? ", " Le bruit vous gêne-t-il ? ", " Comprenez-vous le présentateur à la télé, mais mal les dialogues des films ? "

Enfin, ils recourent à un stratagème classique : parler en empêchant la lecture sur les lèvres, en masquant sa bouche de la main ou en se penchant.

Et si vous testiez votre audition vous-même, tranquillement chez vous ?

Association française presbyacousie : http://www.hein-test.fr

http://www.audika.com

http://www.ideal-audition.fr

http://www.starkey.fr

Il existe également des Appli téléchargeables sur smartphone.

Dans tous les cas, au moindre doute, consultez un médecin ORL. Il commencera par examiner vos oreilles et vérifiera l'absence de bouchon de cérumen ou d'otite chronique, deux causes possibles de baisse de l'audition. C'est alors qu'il débutera un bilan auditif. Sachez que l'audiogramme comprend deux parties, une audiométrie tonale (seuil des sons percus) et une audimétrie vocale (distinguer des mots de tonalité proche).

Source : Le Quotidien du Médecin, numéro spécial, 20 novembre 2009.