Test Hémoccult et cancer colorectal : quand faut-il faire le test ?

© getty

Avec plus de 42.000 nouveaux cas par an, le cancer colorectal pourrait toucher une personne sur 20 au cours de sa vie. D’où l’enjeu du dépistage, dont l’objectif est de diagnostiquer le cancer colorectal précocement afin d’augmenter les chances de guérison.

Le point sur le dépistage et le diagnostic du cancer colorectalet le test immunologique.

Publicité

Le cancer colorectal : l’un des cancers les plus fréquents

Selon les estimations de l’Institut de veille sanitaire (InVS), 21.500 nouveaux cas de cancer colorectal ont été diagnostiqués en 2011 chez l’homme et 19.000 cas chez la femme.

En termes de mortalité, le cancer colorectal a été à l’origine en 2011 de 9.200 décès chez l’homme (8.700 par cancer de la prostate et 21.000 par cancer du poumon) et de 8.300 décès chez la femme (11.500 décès par cancer du sein et 8.100 décès par cancer du poumon).

Le cancer colorectal est le 2e cancer le plus fréquent chez les femmes derrière le cancer du sein (53.000 nouveaux cas) et le 3e chez l’homme derrière le cancer de la prostate (71.000) et le cancer du poumon (27.500).

Publicité
Publicité

L’importance de ces chiffres (mais aussi la disponibilité d’un test dedépistage et l’amélioration des traitements) a justifié la mise en place d’un programme national de dépistage systématique du cancer colorectal.

Le dépistage du cancer colorectal repose sur le test immunologique

  • Le test immunologique (qui remplace le test Hémoccult depuis mai 2015) détecte des traces de sang dans les selles, révélatrices d’une hémorragie dont l’origine pourrait être une tumeur colorectale.

  • Il est prescrit par le médecin et réalisé par le patient lui-même à domicile, qui doit réaliser un prélèvement de ses selles.

  • Si le test se révèle négatif (absence de traces de sang dans les selles), la personne est invitée à renouveler le test tous les deux ans, et sinon, une coloscopie s’impose.

Le dépistageorganisé du cancer colorectal concerne les hommes et les femmes à partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans.

Un courrier personnalisé leur est adressé les invitant à réaliser ce test de dépistage.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 30 Mars 2012 : 12h29
Mis à jour le Mardi 29 Décembre 2015 : 18h47
Source : Institut de veille sanitaire, cancers et prévisions 2011. Institut national du cancer (Inca), Le dépistage en pratique, http://www.e-cancer.fr/Comprendre-prevenir-depister/Se-faire-depister/Depistage-du-cancer-colorectal/Le-depistage-en-pratique. Le Figaro, 31 janvier 2011. 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :