Tenir l’alcool : un facteur de risque pour l’alcoolisme

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Vendredi 03 Décembre 2010 : 12h11
Mis à jour le Lundi 06 Décembre 2010 : 17h02

Euphorie, joues rouges et envie de dormir dès le premier verre ? Réjouissez-vous : les personnes très sensibles à l’alcool seraient mieux protégées contre l’alcoolisme. Un phénomène lié à la présence d’une variante du gène CYP2E1.

© Fotolia
PUB

La dépendance à l’alcool

Dans nos pays, environ 10 % des hommes et 5 % des femmes sont considérés comme ayant un problème de dépendance à l’alcool. Cette dépendance implique la présence d’au moins trois des critères suivants:

  • Tolérance augmentée à l’alcool
  • Symptômes de sevrage (tremblements, anxiété, sudations, etc.) à l’arrêt
  • Difficultés à contrôler la quantité d’alcool consommé
  • Préoccupations liées à l’approvisionnement en alcool
  • Désir persistant et infructueux de diminuer ou d’interrompre la consommation
  • Répercussions négatives de l’alcool sur les loisirs et la vie sociale
  • Consommation persistante d'alcool malgré des problèmes de santé physique ou psychique
PUB
PUB

Alcoolisme et hérédité

Le risque de devenir dépendant à l’alcool varie d’une personne à l’autre, en fonction de son histoire, de sa personnalité, de son environnement (degré de stress, accessibilité de l’alcool…) mais aussi de facteurs génétiques. On sait ainsi qu’avoir un père ou une mère alcoolique multiplie par trois le risque de devenir dépendant à l’alcool, même s’il n’y a bien sûr aucune fatalité.

Publié par Julie Luong, journaliste santé le Vendredi 03 Décembre 2010 : 12h11
Mis à jour le Lundi 06 Décembre 2010 : 17h02
Source : K. Wilhelmsen, Alcoholism: Clinical & Experimental Research, octobre 2010
PUB
PUB
A lire aussi
Avez-vous un problème avec l'alcool ?Publié le 06/01/2013 - 23h00

Les effets de l'alcool sur l'organisme sont comparables à ceux d'une drogue dure… et pourtant il est en vente libre.Alors de temps en temps, il faut bien poser les questions qui fâchent…Où en êtes-vous avec votre consommation d'alcool ?

Aider une personne alcoolique à s'en sortirPublié le 10/01/2002 - 00h00

En France, on estime à 2 millions le nombre d'alcooliques dépendants et à 5 millions le nombre de buveurs excessifs. Cela signifie que presque chacun d'entre-nous en compte un dans son entourage. Mais entre mensonges et promesses jamais tenues, amour et colère, vivre aux côtés d'une personne...

Les jeunes et l'alcool : le rôle des parentsPublié le 25/02/2015 - 15h08

Selon l’Institut de Veille Sanitaire (InVs), un collégien sur six affirme avoir déjà été ivre et 27% des lycéens affirment boire de l'alcool au point de se saouler au moins une fois par mois. Ce constat est alarmant, mais quelles sont les vraies conséquences pour ces jeunes ? Et que...

Plus d'articles