Ténia ou ver solitaire
Publié le 08 Juillet 2003 par Dr Philippe Presles
Le Ténia, communément appelé ver solitaire, comprend en réalité différentes espèces susceptibles de parasiter l'intestin de l'homme et des animaux.
PUB
© getty

Ténia ou ver solitaire : Conseils pratiques

  • Respecter une bonne hygiène personnelle.
  • Cuire suffisamment la viande.

Ténia ou ver solitaire : Quand consulter ?

  • Troubles digestifs : nausées, diarrhée, douleurs abdominales.

  • Fatigue.

  • Perte de poids.

  • Sensation de faim.

  • Douleurs musculaires.

  • Maux de tête, nausées, vomissements, troubles de la vision, crises convulsives, ataxie (trouble de la coordination des mouvements), vertiges, confusion : tous ces troubles traduisent une atteinte du système nerveux central liée à la présence de cysticerques au niveau du cerveau.

  • Aucun symptôme, notamment avec Ténia saginata, ou seulement un prurit anal.

Guide: 

Source : " Médecine tropicale ", M. Gentilini, 5e édition, Flammarion. Le Guide d'information et de conseils pratiques de la société de médecine des voyages : " Médecine des voyages ", 4e édition, Ed. Format utile, 30 rue de la Varenne, 94100 Saint-Maur.
PUB

A lire aussi

Chiens et chats domestiques peuvent nous transmettre leurs vers et protozoaires

Avoir des vers ou pas : une question d'hygiène ?

Chikungunya, dengue, paludisme... de dangereuses maladies à transmission vectorielle

Santé animale: Vous aimez votre chien? Protégez-le !

La dengue, une maladie transmise par les moustiques...

Ils parasitent l'intestin de nos chiens et de nos chats : les vers (1ère partie)

Plus d'articles