Téléphonez vous fumerez moins !

L'augmentation du tabagisme chez les jeunes de moins de 24 ans s'est ralenti depuis le milieu des années 90. Est-ce lié à la popularité du téléphone portable ?
PUB

Chez les jeunes, l'augmentation effrénée du tabagisme s'est « essoufflée » à partir du milieu des années 90. On observe même depuis 1996 une baisse du nombre des fumeurs chez les moins de 24 ans. Parallèlement, les possesseurs de téléphone portable augmentent inexorablement. En Grande-Bretagne, plus de 73% des 15-24 ans en sont équipés. Existerait-il un lien entre ces deux évolutions comportementales?

Une équipe britannique a effectivement émis et étayé l'hypothèse d'une relation directe entre la baisse de la consommation du tabac et l'utilisation croissante du téléphone portable. Elle semble fondée sur deux types d'arguments, comportementaux et financiers.

PUB
PUB

Un lien comportemental

L'attrait du tabac chez les jeunes est lié au besoin d'adopter un comportement d'adulte, de marquer leur individualité, leur rébellion vis-à-vis des parents et leur sociabilité à travers l'appartenance à un groupe. Ce sont justement ces valeurs qui sont reprises (après avoir été développées par les cigarettiers) dans les campagnes publicitaires sur les portables. Aujourd'hui, comme signe d'appartenance à un groupe, posséder un portable semble plus important que la cohésion liée au tabac.

Un lien financier

Assumer financièrement à la fois l'achat et l'abonnement du téléphone ainsi que les dépenses inhérentes à la consommation de cigarettes, ne serait pas à la portée d'un grand nombre de jeunes. Ainsi, lorsque le choix est indispensable, la tentation s'orienterait plutôt vers les nouvelles technologies (téléphone, messages textes, e-mail, WAP) au détriment du tabac.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 13 Novembre 2000 : 01h00
Source : British Medical Journal, novembre 2000, vol. 321 : 1155.