Téléphone mobile et santé : ce que pensent les Français

Si les Francais sont de plus en plus nombreux à considérer que l'usage d'un téléphone mobile pourrait présenter un danger pour leur santé, peu d'entre eux appliquent les mesures de précautions préconisées par les autorités sanitaires.
Publicité

Téléphone mobiles et santé

Aucune preuve scientifique convaincante ne permet encore d'affirmer que les utilisateurs de téléphones mobiles ont un risque accru de développer un cancer. Toutefois, certaines données incitent à la prudence. Chargé de concevoir un programme d'information sur les précautions à adopter, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé a conduit une étude relative aux connaissances des Français sur l'impact de la téléphonie mobile sur la santé.

Publicité
Publicité

Cette étude montre que la proportion de nos concitoyens pour lesquels les antennes relais présentent un risque " très " ou " plutôt " élevé est passée de 51 % à 61 % entre 2007 et 2009. De même, en 2009, six Français sur dix pensent que le téléphone portable peut favoriser le développement d'une tumeur au cerveau. Ils n'étaient que quatre sur dix il y a deux ans.

Cancer et téléphone mobiles : les Français appliquent-ils le principe de précaution ?

Cette étude constate aussi que cette inquiétude croissante ne se traduit pas par l'application systématique des consignes de protection préconisées par le ministère de la Santé et des Sports : à peine plus de 50 % des Français savent qu'il vaut mieux éviter de téléphoner dans un lieu où la réception est mauvaise et 59 % n'utilisent jamais d'oreillette.

Publié par La Fondation ARC le Lundi 01 Février 2010 : 01h00
Source : Equilibres, janvier 2010