Le tamoxifène®, une pilule préventive contre le cancer du sein ?
Sommaire

De lourds effets secondaires

Néanmoins, la prise de Tamoxifène® s’accompagne de lourds effets secondaires: risque accru de caillots sanguins, de phlébites (inflammation des veines) et de cancer de l’utérus. Une prise quotidienne sur plusieurs années est nécessaire, ce qui n’est pas évident. Seules 60 à 70% des femmes qui ont participé à l’étude International Breast Cancer Intervention (IBIS I), ont pris assidument chaque jour une pilule de Tamoxifène®. Aujourd’hui, le Tamoxifène® est autorisé en prévention du cancer du sein aux Etats-Unis, mais pas dans l’Union européenne.

Des inhibiteurs de l’aromatase

Les inhibiteurs de l’aromatase sont aussi testés à l’heure actuelle dans 25 pays sur des milliers de femmes dans le cadre de l’étude IBIS II. Ils freinent la production des œstrogènes et n’agissent qu’après la ménopause. Dans ce cas aussi, de lourds effets secondaires ont été observés : décalcification osseuse (ostéoporose), taux de cholestérol élevé et perte de libido. Les résultats de l’étude IBIS II ne seront connus que d’ici quelques années.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci au Pr Patrick Neven de l’UZ Leuven, coordinateur de l’étude IBIS II en Belgique.