Tabac : la première du matin est la pire !

Des chercheurs viennent de conclure que la première cigarette du matin est aussi la plus dangereuse, particulièrement si elle est fumée dans l’heure qui suit le lever.Et ceux qui allument leur première cigarette dans les 5 minutes suivant leur réveil voient leur risque de cancer du poumon augmenter de 50% par rapport à ceux qui patientent 60 minutes.
© getty

Fumer au saut du lit double le risque de cancer du poumon

Quelque 1.945 fumeurs ont participé à cette étude, dont 32% allument leur première cigarette dans les 5 minutes après leur réveil, 31% dans les 6 à 30 minutes, 18% dans les 31 à 60 minutes et 19% plus d’une heure après.

Pour évaluer les effets de ces habitudes tabagiques sur le risque du cancer du poumon, les chercheurs ont dosé les niveaux urinaires de « NNAL » des volontaires, un métabolite d’un composé cancérogène dénommé « NNK » spécifique au tabac et hautement prédictif du risque de cancer du poumon et de la bouche.

Ne pas fumer dans l’heure qui suit le réveil

Ils en concluent que les niveaux de NNAL les plus élevés sont retrouvés chez les personnes qui fument le plus tôt après leur réveil.

A nombre égal de cigarettes fumées dans la journée, ceux qui en allument une dans les 5 minutes suivant leur réveil ont un risque de développer un cancer du poumon deux fois plus élevé que ceux qui patientent au moins 1 heure.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Branstetter S.A. et al., Cancer Epidemiology Biomakers & Prevention, March 29, 2013; doi: 10.1158/1055-9965.EPI-12-0842.