Symptômes du diabète : comment les dépister précocement ?

En l'absence de dépistage et de traitement du diabète, quels sont les risques ?

En l'absence de dépistage et de traitement du diabète, le principal risque est que la maladie se révèle par une complication.

Il s'agit le plus souvent d'une complication d'ordre vasculaire (insuffisance coronarienne, infarctus, accident vasculaire cérébral, artérite des membres inférieurs).

Il peut s'agir aussi d'atteinte des petits vaisseaux, de la rétine avec une baisse de l'acuité visuelle, d'atteinte rénale avec apparition d'albumine dans les urines, puis d'insuffisance rénale patente (le diabète devient la première cause d'insuffisance rénale terminale).

Il peut s'agir encore d'une atteinte nerveuse (neuropathie), d'un accident comme une paralysie faciale ou une atteinte de l'oculo-motricité.

Dans le cas d'une neuropathie avec atteinte des nerfs périphériques, apparaissent des signes de polynévrite et une sensation de brûlure sous les pieds ou l'impression de marcher dans du coton.

Et enfin, des complications aiguës sont favorisées par un diabète non équilibré et donc non diagnostiqué. Il peut s'agir par exemple d'une infection à partir d'une plaie qui cicatrise difficilement.

Le diabète est donc une maladie sournoise qui entraîne à bas bruit une atteinte en particulier des vaisseaux responsables de complications. L'objectif est donc un diagnostic précoce pour éviter le risque de complications, voire même un diagnostic au stade de prédiabète pour traiter par les mesures hygiéno-diététiques avant même que le diabète n'apparaisse .

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :