Les substituts nicotiniques, une aide pour traquer la dépendance
Sommaire

Comment déterminer le dosage ?

Disponibles en pharmacie sans ordonnance depuis un an, votre médecin et votre pharmacien peuvent vous conseiller de façon personnalisée sur leur mode d'utilisation, les doses de nicotine à employer et la durée du traitement. Toutefois, vu la complexité et les difficultés d'un sevrage, il est vivement conseillé de se faire suivre par un médecin. Soulignons qu'il n'est pas toujours facile de déterminer le dosage nécessaire en nicotine. En effet, il ne dépend pas seulement du nombre quotidien de cigarettes, mais aussi, et surtout, de la façon de fumer (force d'aspiration). Seules des analyses mesurant la quantité d'oxyde de carbone dans les poumons ou le dosage dans les urines des dérivés nicotiniques permettent de l'objectiver de façon fiable. Or de tels examens ne sont pratiqués que lors d'une consultation spécialisée et non pas par le pharmacien. Par ailleurs, aujourd'hui, le sevrage sans avis médical inquiète beaucoup. En effet, le surdosage en nicotine est en passe d'introduire une nouvelle forme de dépendance, encore plus dangereuse que la première. On l'observe de plus en plus fréquemment depuis leur mise en vente libre. Il convient donc de rester particulièrement prudent et de veiller à un dosage bien adapté aux habitudes tabagiques. Consulter un médecin est la solution la plus intéressante à tout point de vu: réussite et sécurité.

Quels sont les signes d'un mauvais dosage ?

Il faut sept jours pour supprimer totalement les besoins impératifs du fumer et les sensations de manque. Si ce n'est pas le cas, le dosage est probablement insuffisant et il est indispensable de le réajuster avec les conseils du médecin ou du pharmacien. En règle générale, tout besoin impérieux est le signe d'un sous-dosage. Le surdosage quant à lui se traduit par des signes qu'il faut connaître: dégoût du tabac, goût du tabac dans la bouche, maux de tête, vertiges, troubles du sommeil, accélération cardiaque, nausées et parfois des diarrhées. Les ressentir doit vous amener à réduire la dose et à consulter votre médecin.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :