Stop sida : que sont devenues les promesses ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 27 Novembre 2006 : 01h00
Cette année, la Journée mondiale contre le sida est de nouveau consacrée au thème de la responsabilité, individuelle et nationale. Alors que la maladie continue sa progression et que l'utilisation du préservatif stagne en France, qu'en est-il de la promesse de stopper le sida d'ici 2015 ? Et vous, « que ferez-vous ? »
PUB

" Le monde a promis de stopper le sida d'ici 2015. Que ferez-vous ? "

Le thème de la Journée mondiale de lutte contre le sida sera celui de la responsabilité, prôné toute l'année durant par « World AIDS Campaign ».

Sous le slogan « Stop sida. Tenez la promesse », les objectifs sont les suivants :

une plus grande responsabilisation des dirigeants politiques quant à leurs promesses de lutte contre le sida ;

le soutien d'un vaste mouvement d'organisations de la société civile en quête d'identité collective et de but commun ;

une plus grande sensibilisation et un plus grand engagement du public face au problème du sida dans le monde.

PUB
PUB

Le Sida : mode de transmission et prévention

Rappelons que le virus du sida ne s'attrape pas par des baisers, la toux ou encore sur le siège des toilettes. La contamination n'est possible que lors d'une relation sexuelle non protégée (génitale, anale, orale), en partageant une seringue lors d'injection de drogues, lors de piqûres accidentelles avec du matériel souillé, en utilisant du matériel non stérilisé pour réaliser un tatouage, un piercing ou pour l'acupuncture.

Pour prévenir tout risque de contamination lors des relations sexuelles, il est indispensable d'utiliser systématiquement un préservatif (masculin ou féminin).

Et avant d'envisager d'arrêter l'emploi du préservatif, trois conditions doivent être réunies : avoir des relations exclusives (avec toujours le même partenaire), attendre au moins trois mois et les deux partenaires doivent passer un test de dépistage du virus du sida, montrant des résultats négatifs.

En cas d'usage de drogue, ne jamais partager de seringues ou d'autres matériels d'injection.

Avant tout tatouage, piercing ou traitement d'acupuncture, s'assurer que le matériel employé est parfaitement stérile ou à usage unique.

Rappel : on ne guérit pas du sida. Cette maladie reste mortelle. Les traitements permettent de retarder la progression du virus, d'atténuer les symptômes et d'augmenter l'espérance de vie des personnes atteintes du sida.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 27 Novembre 2006 : 01h00
Source : Communiqué de presse du réseau des Crips (Centres régionaux de ressource et d'information sur le VIH/sida, les hépatites, l'éducation à la vie affective et sexuelle, les drogues, les dépendances et les conduites à risque chez les jeunes), novembre 2006.
PUB
PUB
A lire aussi
Que savez-vous sur le sida ?Publié le 06/08/2003 - 00h00

L'été, le soleil, les vacances, toutes ces conditions sont propices à multiplier les rencontres. Certaines se solderont peut être par une relation amoureuse. Pas question d'oublier la prévention. Concernant le sida, connaissez-vous tous les risques de transmission ?

Le sida foudroyant, ça existe !Publié le 08/03/2005 - 00h00

Le sida est réputé être une maladie chronique, que l'on ne guérit pas, mais que l'on sait heureusement soigner. Des personnes infectées par le VIH peuvent vivre des dizaines d'années dans des conditions satisfaisantes. C'est vrai, mais pas pour tout le monde…

En pratique, comment se protéger du sida ?Publié le 04/12/2006 - 00h00

Le sida est une infection sexuellement transmissible qui demeure mortelle. Même si aujourd'hui les traitements permettent de retarder la progression du VIH, on ne sait pas guérir de cette maladie. La prévention est la seule arme dont on dispose. Comment se protéger du virus du sida ? Quand faire...

Plus d'articles