Stévia : un concurrent naturel des édulcorants chimiques

La Stévia est une plante originaire d'Amérique du Sud, dont les feuilles renferment une substance au fort pouvoir sucrant, le Rébaudioside A (Reb A). Cet ingrédient, qui vient d'être autorisé sur le marché francais, est donc désormais un concurrent des édulcorants chimiques tels que l'aspartame.
PUB

Stévia ou Rébaudioside A, quel est ce nouvel édulcorant ?

Après un avis favorable émis en juin dernier par l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), un arrêté interministériel vient d'autoriser l'utilisation et la commercialisation d'un nouvel additif alimentaire, le Rébaudioside A (Reb A), issu d'une plante, la Stévia Rebaudiana. Cette plante est consommée de longue date par les indiens Guarani, tandis le Reb A est déjà autorisé comme édulcorant depuis des années dans certains pays (Japon, Chine, Australie, Brésil, Argentine, Mexique, Etats-Unis).

PUB
PUB

Dans l'Union européenne, la France est le premier pays à l'autoriser sur le marché (pendant deux ans précise l'arrêté).

Quels sont les atouts du Rébaudioside A (Reb A) ?

1) Son pouvoir sucrant est de 200 fois supérieur à celui du sucre.

2) Il est dénué de calories.

3) Originaire d'une plante, il est naturel, contrairement à ses concurrents, les édulcorants chimiques.

Publié le 28 Septembre 2009
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Journal officiel du 6 septembre 2009 ; Les Echos du 9 septembre 2009.