Sports nautiques : avec Prudence !

Un Français sur deux passe ses vacances au bord de l'eau et un tiers pratique des activités nautiques. Or plus de 65% d'entre eux méconnaissent les règles de prudence à respecter lorsqu'on pratique de telles activités.
PUB

Selon les résultats d'un sondage CSA/ministère des Transports, 65% des Français méconnaissent les règles de prudence à respecter dans la pratique des activités nautiques. De plus, près de cinq Français sur dix ne pensent pas que leur forme physique nécessite une préparation particulière avant de telles activités. Du côté des pratiquants eux-mêmes, cette nécessité ne préoccupe que près de 4 personnes sur 10. Or, parmi les 1.154 personnes victimes de noyades accidentelles en 2003, 435 sont mortes (principalement des adultes de plus de 45 ans - 58%) à la suite d'un problème de santé ou d'une mauvaise perception de leur condition physique.

PUB
PUB

Reste à espérer que la campagne de prévention estivale rappellera les réflexes essentiels à adopter, pour partager en toute sécurité l'espace nautique.

  • Consulter la météo avant toute sortie en mer (www.meteo.fr ; Météo-France 32 50 - 0,34 euro/min).
  • Se renseigner sur la nature des courants.
  • Porter le gilet de sauvetage pour toute sortie en mer.
  • Connaître les règles de circulation et de vitesse.
  • Avant de partir, prévenir toujours un proche. Même pour aller nager. Indiquez-lui votre zone de navigation et votre heure approximative de retour.
  • Le mieux est de ne pas partir seul.
  • Vérifier l'état du matériel de sécurité.
  • Ne pas surestimer ses forces.
  • Dans l'eau, surveiller ses proches et surtout les enfants.
  • A terre, appeler le 616, numéro d'appel unique des secours en mer depuis un portable en cas d'accident.

Si vous aussi, vous passez vos vacances au bord de l'eau, téléchargez l'un des deux guides sur les règles de prudence à respecter en mer ou en eau douce : « En mer, c'est toujours mieux avec Prudence »« Sur l'eau, c'est toujours mieux avec Prudence »

Publié le 12 Juillet 2004
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Communiqué de presse, Secrétariat d'Etat aux Transports et à la mer, 28 juin 2004.